Quelles différences entre les échalions et les échalotes ?

La famille végétale des alliacées regroupe un grand nombre de plantes sauvages ou cultivées qui se ressemblent par nombre d’aspects. À cause de ces ressemblances, certaines variétés de légumes appartenant à cette famille sont souvent confondues. C’est notamment le cas des échalotes et des échalions. Ces derniers sont souvent vendus et présentés sous le nom d’échalotes dont elles se distinguent pourtant par plusieurs aspects.

Nous vous expliquons dans cet article les différences entre échalotes et échalions, aussi bien du point de vue agronomique que gustatif.

Chalotes
© istock

Qu’est-ce que l’échalion ?

L’échalion est un bulbe, tout comme le sont les oignons et les échalotes. Toutefois, l’échalion a une forme plus allongée, oblongue et a une chair de la même couleur que celle de l’échalote. Aussi appelée échalote cuisse de poulet, l’échalion est un hybride issu du croisement de l’oignon et de l’échalote.

Différences entre échalote et échalions

L’échalote et l’échalion se distinguent par de nombreux aspects : taxonomie, culture, forme et saveur.

Allium cepa et Allium ascalonicum L

Du point de vue taxonomique, c’est-à-dire de la classification scientifique des plantes, l’échalote et l’échalion appartiennent à la même famille des alliacées qui regroupe aussi les diverses variétés d’oignons, d’ail et de nombreuses autres plantes cultivées ou non.

L’échalote et l’échalion se distinguent par leurs noms, puisque l’échalion est désigné par le même nom scientifique que l’oignon, Allium cepa, car, oui, l’échalion est considéré comme étant un oignon, alors que l’échalote est distinguée par un nom plus précis qui en fait une véritable espèce à part, Allium ascalonicum L.

La variété d’échalions dite  “Cuisse de poulet du Poitou” qui est parfois commercialisée sous la désignation d’échalote est en fait un échalion français dont trois variétés sont reconnues par le catalogue officiel des espèces et variétés françaises.

Les différences extérieures

Visuellement, bien qu’ils se ressemblent beaucoup, l’échalion et l'échalote sont faciles à distinguer à cause de leurs nombreuses différences.

Pour la forme, l’échalion est toujours plus élancé, plus allongé que l’échalote qui est, quant à elle, plus bombée et plus ronde.

Concernant la base de leurs bulbes, une différence permet de distinguer facilement les deux légumes. Du fait de la division des bulbilles, l’échalote a une base nette et plus large que celle de l’échalion chez qui elle est plus étroite et plus chevelue.

Autre différence majeure entre échalotes et échalions, la composition de leurs bulbes. Bien que les deux aient plus ou moins la même couleur, il est possible de les différencier par leur nombre de caïeux. L’échalion n’en a qu’un seul, alors que l’échalote peut en avoir deux ou trois.

Les différences gustatives

D’un point de vue gustatif, l’échalote et l’échalion sont assez proches. Toutefois, l’échalion a une saveur plus douce et qui se rapproche plus de l’oignon que de l’échalote. Il est à savoir que plus l’échalion est grand et cueilli tardivement, plus il aura une saveur proche de celle de l’oignon.

Bien que beaucoup utilisent l’échalote à la place de l’échalion et inversement, c’est plutôt l’oignon que l’échalion peut remplacer dans la plupart des recettes, et non l’échalote.

L’échalion peut entrer dans la préparation de tous les plats comportant des oignons et il peut être consommé cru, cuit ou mariné. 

Comment sont cultivés les échalotes et les échalions ?

L’échalote et l’échalion ont chacun un mode de culture différent. Les échalotes sont plantées alors que les échalions sont semés.

Culture des échalotes

Les échalotes sont plantées entre février et mars partout en France, dans le sud, elles peuvent aussi être plantées entre octobre et novembre.

L’échalote n’a pas de reproduction sexuée comme c’est le cas pour l’oignon ou l’échalion. Elle produit bien des graines, mais elle est cultivée autrement que par semis. Sa production de graines est, en effet, trop faible pour que son semis soit efficace et donne un bon rendement.

Pour cultiver des échalotes, il faut se fournir en caïeux vendus en jardineries et par les horticulteurs. Ces caïeux sont vendus prêts à être repiqués et ne nécessitent aucune autre préparation.

L’échalote doit être plantée dans un endroit abrité du vent, mais suffisamment ensoleillé. Le sol doit être suffisamment riche et il est préférable qu’aucune Liliacées n’y ait été plantée lors des trois années précédentes.

La plantation doit se faire dans une terre bien ameublie et sans compost, car l’échalote aime un sol léger.

Les caïeux sont plantés la tête vers le haut, il faut les enfoncer dans la terre avec le doigt pour qu’ils soient suffisamment en profondeur et qu’ils soient recouverts de deux centimètres de terre. Les échalotes sont plantées en sillons espacés de 30 centimètres, avec un espacement de 12 à 15 centimètres entre deux échalotes.

Les échalotes sont récoltées entre juillet et août, au moment où les feuilles se mettent à jaunir.

Culture de l’échalion

Contrairement à l’échalote, l’échalion peut être semé comme les oignons. Le semis peut se faire sur une période plus étalée que l’échalote, entre février et avril partout en France. Les graines d’échalion sont semées en lignes ou sillons espacées de 20 à 30 centimètres.

Autre point distinguant l’échalion de l’échalote, sa capacité à bien se développer aussi bien sur une parcelle bien ensoleillée que sur une parcelle ombragée. L’échalion aime être semé près de la poirée qui s’épanouit dans le même environnement, les deux plantes se stimulent mutuellement et se développent en harmonie.

Les échalions poussent assez rapidement et dès qu’ils commencent à sortir de terre et à présenter trois à quatre feuilles, il faut éclaircir les sillons. C’est à ce moment qu’il faut sélectionner les plants les plus robustes et les plus beaux pour les conserver et supprimer tous les autres. Il faut alors obtenir un échalion viable tous les 8 à 10 centimètres.

Les échalions sont récoltés entre la fin de l’été et l’automne, d’août à octobre. Pour les récolter, il suffit d’arracher les plants par temps sec, lorsque les fanes sont complètement desséchées.

Pour une bonne conservation, les échalions ont besoin de sécher quelques jours au sol, sous le soleil. Il ne faut les stocker qu’une fois totalement secs. Le stockage se fait dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

Deco et Ambiances

597

Aucun commentaire à «Quelles différences entre les échalions et les échalotes ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires