Quelle différence entre sèche-linge à pompe à chaleur et à condensation ?

Vous avez absolument besoin d’un sèche-linge et vous ne savez pas quel modèle choisir. C’est un appareil très pratique, mais il faut faire attention à celui que vous sélectionnez. Voici un panorama des différences entre le sèche-linge à condensation et celui à pompe à chaleur pour vous aider.

Sèche Linge
© istock

Les caractéristiques du sèche-linge à pompe à chaleur

Ce sèche-linge fonctionne en circuit fermé, il renvoie la chaleur qu’il a récupérée par condensation vers le tambour. Étant  donné qu’il n’utilise pas de résistance, il est bien moins gourmand en électricité que le deuxième modèle. La chaleur est pompée et cela fait baisser la consommation énergétique de manière très sensible. Il consomme en fait jusqu’à moins 60 % d’énergie qu’un modèle classique de classe A.

Il présente aussi un atout : il n‘abime pas les vêtements ou en tout cas moins que les autres modèles. Les sèche-linge classiques chauffent plus les vêtements et de ce fait ils abiment beaucoup les vêtements au fil des passages. Généralement ce type d’appareil est de classe A+ à A+++.

Il faut savoir que la pompe à chaleur équipe de plus en plus souvent les sèche-linge à condensation. Elle remplace alors la résistante chauffante qui consomme beaucoup d’électricité.

Ses avantages et ses inconvénients

Les avantages de ce sèche-linge

  • L’appareil consomme beaucoup moins d’électricité que les sèche-linge à condensation ou à évacuation classiques.
  • C’est un appareil utilisable en appartement puisque vous n’avez pas besoin d’utiliser de système d’évacuation.

Les inconvénients de cet appareil

  • Si l’appareil n’est pas équipé avec un filtre autonettoyant, il faut le nettoyer, ainsi que le microfiltre qui est placé devant, une fois par trimestre, pour conserver une faible consommation et de bonnes performances de séchage.
  • Cet appareil est plus coûteux que le sèche-linge à condensation simple.
  • Les cycles de séchage sont plus longs que sur les autres modèles.

Caractéristiques du sèche-linge à condensation

Ce sèche-linge fonctionne aussi en circuit fermé. Vous n’avez pas besoin de gaine spécifique pour l’évacuation de l’eau. Il nécessite cependant la présence d’une résistance. La vapeur est refroidie et devient liquide grâce à la technologie destinée à condenser la vapeur. L’eau est récupérée dans le bac réservé à cet effet : le bac de récupération. Il est possible aussi de l’évacuer par un tuyau. Ce procédé est parfait, car il ne provoque pas de rejet dans la pièce et donc pas d’humidité supplémentaire.

Il est nécessaire de vider le bac après chaque utilisation : vous pouvez conserver cette eau qui sera utilisée par la suite dans différentes circonstances puisqu’elle est déminéralisée. Vous devez également nettoyer le condensateur et le filtre.

Ce système consomme beaucoup d’énergie électrique, il est donc impératif de faire le bon choix. Certains d’entre eux affichent une classe énergétique B. Ce sont généralement les plus coûteux. Leur consommation est alors de 500 kWh par an, ce qui fait environ 75 euros de dépense en électricité sur une année. Il est préférable de miser sur un sèche-linge, de classe A + à Classe A++, avec une consommation qui est de moitié seulement.

Les prix démarrent à 299 euros et peuvent grimper jusqu’à 2 299 euros pour les modèles les plus haut de gamme.

Ses avantages et ses inconvénients

Les avantages de cet appareil

  • Il est facile à utiliser en appartement, car vous n’êtes pas tenu d’avoir une ouverture dans le mur. En revanche, il faut faire attention : la pièce doit être parfaitement ventilée.

Les inconvénients du sèche-linge à condensation

  • C’est un appareil plus coûteux que le sèche-linge à évacuation.
  • Il demande un entretien régulier, surtout concernant le filtre et le condensateur, pour être parfaitement performant au fil des années. Il faut suivre les recommandations du fabricant.
  • Si le condensateur n‘est pas suffisamment performant, vous avez des risques d’humidité dans la pièce et votre linge sera probablement moins sec.

Quelques éléments de comparaison utiles pour prendre votre décision

La température de séchage

Sur le sèche-linge à pompe à chaleur, la température est moins élevée. Cela permet au linge de rester parfaitement neuf, de ne pas rétrécir ou s’abimer. C’est dû à son mode de fonctionnement. Il comprend une pompe à chaleur, mais également un réfrigérant. Celui-ci est présent pour que la température de séchage soit moins forte, tout en permettant un séchage aussi efficace. Le lave-linge à condensation simple présente en revanche une température plus élevée qui risque d’abimer le linge au fur et à mesure des passages. C’est normal puisqu’il fonctionne grâce à un élément chauffant. Le linge conserve alors beaucoup moins longtemps son aspect neuf.

La durée du séchage

Sur le sèche-linge à pompe, le temps de séchage du linge est plus long. Cela s’explique puisque les températures de séchage sont plus faibles, il a alors besoin de plus de temps. Un sèche-linge, présentant une capacité de 8 kilos et de classe A+++, met entre trois quarts d’heure et deux heures pour sécher votre linge quand le tambour est rempli.

C’est en fait une demi-heure de plus qu’avec le sèche-linge à condensation. Pourtant, il a deux atouts : il abime bien moins le linge et il vous permet de faire de belles économies d’énergie. Sur le sèche-linge à condensation classique, le linge sèche plus rapidement, il ne met qu’entre un quart d’heure et deux heures pour sécher un tambour plein présentant une capacité de 8 kilos. En revanche, il risque d’abimer les vêtements et il est plus consommateur d’énergie.

Deco et Ambiances

903

Aucun commentaire à «Quelle différence entre sèche-linge à pompe à chaleur et à condensation ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires