15 conseils pour bien arroser ses tomates 

Les tomates sont des légumes appréciés durant l’été du fait de leur fraîcheur. De plus, elles entrent dans la composition de nombreuses salades et plats et elles sont bien sûr encore plus savoureuses quand elles proviennent de votre jardin. Pour qu’elles soient belles et bonnes, suivez nos conseils d’arrosage !

Arroser Tomates
© istock

Quelques conseils bien utiles quant à l’arrosage des tomates vous permettent d’éviter certaines erreurs et de leur donner seulement la quantité d’eau dont elles ont réellement besoin. Il faut rester très vigilant et prendre les précautions nécessaires quand vous préparez votre sol, mais également après la plantation.

Un arrosage régulier, mais sans excès

Les tomates doivent être arrosées régulièrement, mais sans excès d’apport en eau. De plus, vous évitez de mouiller les feuilles en arrosant bien les pieds. En effet, le risque serait de voir apparaitre certaines maladies fréquentes pour la tomate et des champignons.

Le plus simple est d’arroser vos plants de tomates tous les jours à raison d’un litre par plant, surtout quand le temps est sec et chaud. Si vos tomates sont placées dans des bacs ou des pots, n’hésitez pas à arroser dès que la terre commence à se dessécher.

Attention :
L'apport peut varier selon certains critères comme le climat, la manière de cultiver vos plants de tomates, mais également leur stade de développement. Vous n’arrosez pas de la même manière des tomates en pots, en plein air ou sous abri et en terre. Plus il fait chaud et plus l’évaporation de l’eau est importante et plus vous devez les arroser régulièrement.

La règle d’or d’un arrosage parfait reste la régularité. En effet, en cas d’arrosage aléatoire, la plante se retrouve en stress hydrique et des maladies risquent d’attaquer vos plants qui ne peuvent pas ou moins bien se défendre. Il faut toujours essayer d’adopter un rythme régulier pour éviter ces situations.

La nature du sol est également une donnée qui a son importance. Les terres riches et argileuses ont moins de mal à garder l’humidité sur un temps plus long que les sols pauvres, filtrants et sableux.

Le pied de tomate a besoin d’un réel apport régulier et important durant sa croissance et jusqu’à l’apparition des fruits. Ensuite, les arrosages peuvent être espacés, mais il faut veiller à mettre suffisamment d’eau pour nourrir le pied correctement. Ce conseil n‘est cependant pas valable en période de canicule et de grande sécheresse.

Comment choisir le matériel d’arrosage ?

Le choix du matériel est également une étape cruciale pour ne pas arroser le feuillage par exemple.

Le système d’arrosage le plus efficace pour la tomate reste l’arrosage automatique en goutte-à-goutte. Vous le programmerez de préférence le soir quand le soleil est couché. L’eau est diffusée doucement au pied du plant et comme le débit est réglable, il a juste la quantité qui lui est nécessaire.

Une technique qui fonctionne également parfaitement bien est effectuée avec un arrosoir au goulot, sans pomme. Mais pour que ce procédé marche bien, il faut qu’une cuvette soit aménagée au pied de la plante. Il est également possible d’utiliser un tuyau sans embout. Vous le placez au pied du plant de tomates et vous laissez couler un filet d’eau durant 5 minutes. Elle s’infiltre alors dans la terre et en profondeur.

Si vous avez envie de céder aux appels de la tradition ancestrale, les oyas peuvent être très intéressantes. Il s’agit en fait d’une jarre poreuse qui contient entre 5 et 10 litres d’eau que vous enterrez dans le sol et vous l’encerclez ensuite de vos plants de tomates. Les plants et leurs racines puiseront facilement l’eau nécessaire sous le sol.

Quelle eau pour arroser vos tomates ?

Évidemment la meilleure eau pour vos tomates reste l’eau de pluie. Vous pouvez installer un récupérateur d’eau de pluie avec système de filtrage pour arroser vos plants ensuite sans dépenser un centime.

L’eau de pluie possède un atout considérable : elle est à température ambiante, ce qui évite complètement le phénomène de choc thermique qui n’est pas bon pour vos tomates. Si vous arrosez avec de l’eau du robinet, placez-la dans une grande bassine et attendez qu’elle soit à température ambiante avant d’arroser.

Comment conserver l’humidité dans le sol ?

Pensez à couvrir les pieds de vos plants de tomates avec un paillis, cela évite bien sûr aux adventices d’étouffer les plantes, mais c’est également une très bonne manière de favoriser un sol humide plus longuement.

Faites également très attention à la qualité de la terre et n’hésitez pas à mettre une terre argileuse en plus si nécessaire, vous arriverez plus facilement à maintenir un certain équilibre par rapport aux besoins de vos plants de tomates.

Si vous rencontrez quelques difficultés avec l’arrosage de vos plants de tomates, sachez que les tomates cerises sont moins gourmandes en eau, il existe d’autres variétés présentant le même atout, renseignez-vous !

Arrosage et absence : comment procéder ?

Quand vous devez vous absenter, n’hésitez pas à demander à une personne de confiance : voisin, famille ou ami de venir arroser vos tomates. Vous partez ainsi plus tranquillement.

Une astuce est utile également en cas d’absence : c’est le système de la bouteille en plastique enterrée. C’est en quelque sorte une méthode d’arrosage équivalente au goutte-à-goutte dans son principe. Une technique idéale qui permet de ne pas gaspiller d’eau et qui évite au feuillage d’être mouillé.

Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «15 conseils pour bien arroser ses tomates »

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires