Comment vitrifier un escalier ?

Vous avez décidé de vitrifier votre escalier en bois pour le préserver ? C’est une bonne idée à condition de savoir comment vous y prendre. Voici quelques astuces et conseils pour bien réaliser ce travail !

Escalier En Bois
© istock

Si votre escalier est neuf et que vous souhaitez protéger le bois qui reste un revêtement fragile et sensible aux taches, vous devez penser à la vitrification. Cela peut être également le cas d’un escalier plus ancien que vous souhaitez rénover. La vitrification protège, permet de conserver l’aspect esthétique du bois, mais simplifie également son entretien.  De plus, l’application de ce produit reste à portée de tous.

La liste des matériaux et outils indispensables

Vous avez besoin pour cette opération de :

  • Laine d’acier n°0 ;
  • Abrasif à grain fin ;
  • Chiffon ;
  • Décireur et détachant pour le bois ;
  • Adhésif de masquage ;
  • Film pour vitrage ;
  • Fondur ;
  • Alcool à brûler ;
  • Teinte ;
  • Sous-couche ;
  • Vitrificateur ;
  • Ponceuse d’angle ;
  • Ponceuse orbitale ;
  • Marteau ;
  • Chasse-clou ;
  • Aspirateur ;
  • Bac à cannelures ;
  • Pinceau ;
  • Spalter ;
  • Rouleau avec manche télescopique ;
  • Mélangeur en plastique.

La préparation

  • Dépoussiérez avec grand soin votre escalier.
  • Vérifiez qu’il ne reste pas de clou ou de vis qui dépasse avant de commencer le ponçage. Si vous voyez des trous, supprimez ce qui dépasse avec un marteau ou un chasse-clou.
  • Si votre parquet avait été ciré, il est indispensable d’appliquer un décireur. Suivez le mode d’emploi et attendez le séchage complet. Traitez ensuite les taches à l’aide d’un détachant adapté.
Bon à savoir :
Si vous ne savez pas si l’escalier a été ciré ou vitrifié, poncez. Les grosses particules sur le papier de verre signifient que votre escalier est ciré, la poussière signifie que c’est un escalier ciré.

Le ponçage

  • Le ponçage dégage une quantité de poussière impressionnante. N’hésitez pas à placer un film plastique sur votre radiateur et protéger les alentours. Les ponceuses avec sacs et aspirateurs sont recommandées.
  • Mettez un papier à grain 80.
  • Poncez dans la longueur dans le sens des veines du bois. Faites de petites surfaces à la fois et changez le papier dès qu’il est trop sale.
Notre conseil :
Evitez d’appuyer trop fort sur la ponceuse, le geste sera plutôt léger pour ne pas endommager le bois et effectuer un travail bien régulier. Ne restez jamais plus longtemps à la même place.
  • Sur la périphérie de votre pièce, vous prenez la ponceuse d’angle qui est la plus adaptée pour aller dans les angles et au ras de la plinthe. C’est également un outil utile et idéal pour les contremarches et les angles des marches.
  • Dépoussiérez avec votre aspirateur et passez un chiffon que vous imbibez d’eau ou d’alcool à brûler.
Notre conseil :
L’alcool à brûler est indispensable sur certaines essences comme le châtaignier ou le chêne qui ont un fort tanin.
  • Effectuez maintenant votre deuxième ponçage avec un papier de verre de grain 100 ou 120.
  • Dépoussiérez de nouveau.
Poncer Escalier
© istock

L’application du fondur et de la sous-couche

  • Si vous avez un chauffage au sol, il faut impérativement le fermer au moins 24 heures avant.
  • Inspectez bien votre escalier. Il ne doit présenter aucune trace de galerie qui peut être réalisée par les insectes parasites. Si c’est le cas, appliquez d’abord un produit de traitement fongicide et insecticide au pinceau en deux couches successives et en respectant le temps de pose.
Notre conseil :
si vous désirez modifier la couleur du bois, vous pouvez le teindre et appliquez ensuite un vitrificateur transparent et mate.
  • Appliquez le fondur avec un pinceau le long des plinthes et ensuite avec un spalter pour les surfaces, en respectant le sens des fils du bois. Il permet de durcir le bois, de boucher ses pores et d’améliorer l’adhérence du vitrificateur et l’étanchéité du bois.
  • Laissez sécher et frottez ensuite la surface avec la liane d’acier n°0 dans le sens des fibres et sans appuyer. Dépoussiérez ensuite avec soin.
  • Appliquez alors la seconde couche de fondur.
Notre conseil :
Sur le bois dur, remplacez le fondur par une sous-couche, c’est le cas des bois exotiques ou du chêne.

La vitrification

  • Si vous êtes obligé d’utiliser l’escalier, il faut traiter une marche sur deux.
Notre conseil :
Le vitrificateur en gel spécial escalier est recommandé, il permet à la surface d’être moins glissante.
  • Mélangez le produit afin qu’il soit parfaitement homogène. Il faut ensuite l’appliquer avec des températures comprises entre 12 et 25 degrés et sans courant d’air, dans le cas contraire, il ne sèche pas uniformément et cela crée alors des auréoles.
  • Mettez une bonne quantité de produit sur le spalter et étalez-le correctement. Prenez un spalter à poils souples prévu pour le vitrificateur acrylique. Placez-vous de préférence face à la lumière pour une application régulière et nette. Croisez les passes et terminez en étirant le vitrificateur dans le sens du bois.
  • Laissez sécher le temps indiqué par le fabricant, poncez légèrement avec un abrasif à grain 120 et dépoussiérez.
  • Appliquez la deuxième couche comme la première et attendez 24 heures pour pouvoir marcher dessus.
Deco et Ambiances

1061

Aucun commentaire à «Comment vitrifier un escalier ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires