Quand et comment semer le piment d’Espelette ?

Le piment d’Espelette est originaire du Mexique, mais il fait son apparition au Pays basque, au XIe siècle. Il est utilisé dans la cuisine du Sud-Ouest, bien souvent en remplacement du poivre. C’est aujourd’hui la seule épice à être A.O.P en France. Vous pouvez parfaitement la cultiver dans votre jardin !

Piment D'espelette
© istock

Le piment d’Espelette : quand se sème-t-il ?

Vous semez les graines de piment d’Espelette en février et mars, quand la chaleur commence à devenir plus importante, entre 18 et 20 °C de préférence. Cela peut varier avec les situations géographiques.

La Préparation avec de semer

Le piment d’Espelette pousse mieux dans des sols très riches. Il faut travailler la terre sur 30 cm au moins. Amendez ensuite généreusement la terre où vous le semez. Il faut prévoir environ 3 kilos de compost mûr ou de fumier par mètre carré.

Comment semer le piment d’Espelette ?

Comme le piment d’Espelette est un peu délicat à manipuler, le plus simple est de réaliser un semis en godet. Vous avez ainsi moins de mal à le repiquer.

Procédez ainsi :

  • remplissez les godets avec un terreau pour semis ;
  • déposez 3 graines dans chaque récipient ;
  • tassez légèrement et arrosez en pluie très fine, sans déplacer les graines.

Placez vos godets dans un endroit lumineux et chaud. Cela peut parfaitement être dans la véranda, dans la serre ou sur le rebord de la fenêtre. Une fois que les graines ont levé, vous ne conservez qu’un plant par godet.

Le repiquage

Il est préférable d’attendre que la terre soit bien chaude pour repiquer les plants de piment d’Espelette. Faites-le à partir du mois de mai par exemple.

Espacez les plants de 50 à 60 cm, le but étant d’éviter la propagation des maladies. Creusez un trou assez profond pour enfouir les premières feuilles du plant, les racines se développent ainsi plus facilement.

Si la terre ne vous semble pas assez chaude, faites un paillage de tuiles. Retirez-les dès que les températures grimpent, sinon vos plants n’apprécieront pas l’excès de chaleur.

Où placer votre piment d’Espelette ?

Pour qu’il s’épanouisse facilement, il a besoin de luminosité et des chaleur. Il est nécessaire de le mettre dans une zone ensoleillée et abritée du vent.

Il peut être cultivé en pot sur votre terrasse. Au potager, placez-le à proximité des aubergines et des tomates. Vous pouvez également en placer quelques pieds dans les massifs pour son côté ornemental.

Le piment d’Espelette : comment l’entretenir ?

Il est recommandé de biner régulièrement les plants. Le piment d’Espelette étant une plante très délicate, il a tendance à casser facilement. De ce fait, soyez vigilant et délicat au moment de ce travail.

Il est préférable si vous n’avez pas l’habitude de cette culture, de miser sur un paillage. Cette manière de procéder est également parfaite pour optimiser l’arrosage de vos plants. Il fait également partie des rares piments qu’il peut être judicieux de tuteurer en raison de sa fragilité excessive.

L’arrosage du piment d’Espelette

Le piment d’Espelette apprécie seulement l’eau en petite quantité. Il faut donc faire très attention et rester modéré sur la quantité. L’eau est apportée au pied avec un arrosage ou un tuyau d’arrosage. Il est déconseillé d’arroser le feuillage.

La récolte du piment d’Espelette : quand et comment ?

La production du piment d’Espelette a lieu d’août à octobre. Vous récoltez les fruits quand ils arrivent à maturité et qu’ils présentent une belle couleur rouge. Il faut rester très délicat pour ne pas écraser les piments et ne pas casser les branches qui restent fragiles.

Le piment d’Espelette peut être consommé frais et il entre dans la composition de nombreux plats auxquels il apporte un petit goût très agréable, sans être trop fort.

Vous pouvez également le faire sécher afin de le consommer durant toute l’année.

Comment faire sécher le piment d’Espelette ?

Si vous décidez de faire sécher votre piment, vous pouvez sélectionner l’une des deux méthodes que nous vous proposons :

Le séchage en corde

Il vous faut une aiguille et de la ficelle. Vous passez le fil au niveau du pédoncule de chaque piment, vous terminez ensuite par une boucle et vous suspendez cette guirlande de piments dans un lieu parfaitement ventilé et bien ensoleillé.

Le séchage sur clayette

Si vous avez assez peu de piments d’Espelette, vous pouvez utiliser cette méthode qui prend de la place. Prenez des clayettes et installez-les dans un lieu ventilé et ensoleillé.

Il faut ensuite patienter 4 à 5 semaines, selon l’hydrométrie. Si vous voulez être sûr que l’étape du séchage soit parfaite, vous pouvez les passer au four. Placez vos piments ou vos cordes à mi-hauteur et mettez votre four sur une température de 50 °C. Faites-les chauffer durant une heure, en laissant la porte du four entrouverte.

Une fois que le piment d’Espelette est parfaitement sec, vous pouvez le couper en lamelles et vous l’incorporez alors à vos plats. Vous pouvez en mettre dans l’eau de cuisson de votre riz ou de vos pâtes pour que ces derniers s’imprègnent de ce goût très particulier et très fin. Il est également possible de le réduire en poudre grâce à votre robot et ensuite de le conserver dans de petits récipients à épices. Au sec et à l’abri de la lumière, il se conserve parfaitement bien.

La récolte des graines

Comme tous les piments, le piment d’Espelette donne des graines que vous allez récupérer et conserver pour réaliser le semis de l’année suivante. Il est en revanche nécessaire de bien choisir le pied mère de la plante pour être certain de récolter des piments conformes à l’authentique variété d’un point de vue morphologique.

Le plant devra être robuste, sain et bien ramifié. Vous sélectionnez ensuite les plus beaux fruits. Pour récolter les graines, vous devez attendre que le fruit soit bien sec.

Le piment d’Espelette : quelles sont les maladies qui peuvent l’atteindre ?

Le piment d’Espelette est assez peu sensible aux maladies. Il faut pour les éviter les espacer au moment du semis et éviter de mouiller les feuilles quand vous l’arrosez.

Les principaux ennemis du piment d’Espelette

Les pucerons

Le piment d’Espelette offre une bonne résistance aux pucerons, mais si vraiment il est envahi par ces insectes, vous devez alors y remédier. Le plus simple est d’effectuer un traitement grâce au savon noir ou à l'extrait de pyrèthre.

Les gastéropodes

Les escargots comme les limaces sont des ennemis redoutés par le piment d’Espelette. Vous pouvez parfaitement les éloigner en les piégeant ou en mettant une barrière autour des pieds . Il est assez simple de le faire grâce à des produits naturels comme les coquilles d’œuf émiettées, les épines de pins… Une autre méthode consiste à employer de la cendre puisque cette plante apprécie la potasse.

Deco et Ambiances

559

Aucun commentaire à «Quand et comment semer le piment d’Espelette ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires