Comment se débarrasser des ronces ?

Les ronces sont la hantise des jardiniers qui en retrouvent partout et qui ont beaucoup de mal à s’en débarrasser. C’est surtout un véritable danger pour les petits enfants. Elles se développent rapidement et de ce fait, deviennent très envahissantes. Avant qu’elles n’envahissent votre jardin, voici quelques astuces pour les faire disparaitre !

Se Débarrasser Des Ronces
© istock

À quelles périodes se débarrasser des ronces ?

Traiter les mauvaises herbes comme les ronces se fait à certaines périodes de préférence pour les éradiquer complètement. Il est préférable d’enlever les ronces en automne, la première fois et dans le courant de l’hiver par la suite. Ces périodes sont plus propices, car le jardin ne nécessite pas d’entretien spécifique à ce moment.

La ronce : carte d’identité

Il faut distinguer la ronce commune du mûrier que vous achetez dans le commerce. C’est un arbrisseau épineux qui se développe naturellement généralement au bord des chemins, dans les clairières ou en bordure de forêt. Si votre jardin n’a pas été entretenu durant quelques années, les ronces ont tendance à l’envahir.

Dans les jardins, elles apprécient particulièrement la présence des haies. Comme ses tiges aériennes, appelées lianes, se développent très vite, elles s’enroulent sur une distance importante et elles envahissent la haie. Il faut pourtant savoir que la ronce impacte positivement l’environnement grâce à ses avantages.

  • Les ronces contribuent à la biodiversité : en effet, leurs fleurs blanches, parfois, tirant sur le rose, sont très mellifères et les insectes pollinisateurs comme les abeilles, les papillons ou les bourdons en sont friands.
  • Elles servent de garde-manger : les oiseaux apprécient les mûres qui se développent dessus à la fin de l’été, d’ailleurs, elles font également le bonheur des enfants.
  • Les ronces jouent un rôle défensif : dans la nature, elles permettent d’offrir une protection naturelle aux nids des oiseaux grâce à la barrière épineuse qu’elles forment. Elles protègent certaines cultures des prédateurs  éventuels.

Pour toutes ces raisons, vous avez la possibilité de laisser des ronces dans certaines zones de votre jardin, par exemple pour profiter de leurs mûres sauvages. Mais sachez qu’un mètre carré peut produire plusieurs milliers de graines qui vont se disperser un peu partout.

Les précautions à prendre pour limiter la présence des ronces

Le débroussaillage régulier évite aux ronces de se développer trop rapidement et en grand nombre.

Avant de démarrer cette tâche, enfilez des gants épais et solides, car les ronces présentent des épines qui sont très coupantes. Cela évite les coupures ou les blessures.

Vous avez également besoin d’un coupe-souche et d’un sécateur pour les couper au ras du sol pour qu’elles ne se multiplient pas.

Les méthodes naturelles pour se débarrasser des ronces

L’arrachage manuel

C’est sans aucun doute la méthode la plus radicale pour éviter les ronces, mais elle n’est pas de tout repos. Enfilez des gants bien épais et sortez vos outils pour venir à bout des troncs. Il vous faut un sécateur, une pioche et une bêche.

  • Éliminez les branches à l’aide d’un sécateur pour dégager les racines. Taillez vos plantes au plus près du sol, prenez soin d’éloigner les parties coupées pour ne pas vous blesser.
  • Ensuite, il faut enlever les racines. C’est le moment où vous avez besoin de la pioche ou de la bêche.
  • Déracinez ensuite les souches une par une. Si elles sont trop profondes ou plus larges pour être retirées, vous les percez pour les fragiliser. Elles finissent alors par pourrir et disparaitre.

La mise en place d’une bâche noire

Pour enlever les ronces sans trop d’efforts, les couvrir avec une bâche noire est une bonne solution. Privées de lumière, elles dépérissent, car la photosynthèse n’est plus possible. Il ne vous reste plus ensuite qu’à éliminer les souches pour que les ronces ne repoussent plus.

Le purin d’ortie

Cette préparation naturelle permet de désherber facilement votre jardin de manière très naturelle et sans effort. De plus, il présente un atout supplémentaire en luttant contre les insectes. Le purin d’ortie se prépare facilement :

  • Dans un gros bidon en plastique, mettez un kilo d’orties et ajoutez 20 litres d’eau.
  • Laissez macérer durant 15 jours.
  • Filtrez cette préparation.
  • Versez ce purin d'ortie dans un pulvérisateur et vaporisez les pieds des ronces, laissez agir et renouvelez l’opération au besoin.
Purin Ortie
© istock

Le purin d’angélique

Le purin d’angélique est une alternative intéressante, c’est une plante herbacée qui se développe en été et un désherbant puissant :

  • Placez deux kilos d’angélique et 20 litres d’eau dans un récipient en plastique.
  • Laissez macérer durant 15 jours.
  • Filtrez et versez dans un pulvérisateur de jardin.

Vous vaporisez ensuite le pied des plantes avec ce mélange

Le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude

Ce mélange constitue un désherbant naturel puissant qui doit être employé avec précaution. Il faut faire attention de ne pas toucher les plantes que vous souhaitez garder.

Il faut :

  • Mélanger 500 grammes de bicarbonate de soude, 100 ml de vinaigre blanc et trois litres d’eau.
  • Arroser les ronces avec ce mélange. Elles sèchent et fanent très vite et vous n’avez plus qu’à les arracher.

Le vinaigre blanc

Mettez 1/3 de vinaigre pour 2/3 d’eau et arrosez les branches des ronces avec cette solution. En quelques jours, elles flétrissent. Ensuite, il faut traiter les racines avec une autre solution, le vinaigre blanc n’ayant aucun effet sur celles-ci.

Le paillage

Mettez une couche de paille au pied des ronces une fois que vous les avez arrachées, cela permet d’éviter la repousse. C’est la privation de lumière qui lutte contre le développement de la plante.

Le sel

Vous ne pouvez utiliser le sel que sur les zones non cultivées comme les chemins ou les allées, car il change la nature de la terre, empêchant ainsi les végétaux de se développer. Comment utiliser le gros sel pour désherber ?

  • Commencez par couper les ronces au plus près du sol ;
  • Versez du gros sel au pied des ronces ;
  • Couvrez ensuite le sel avec de la terre ;
  • Arrosez ensuite pour que le sel s’infiltre dans le sol.

En quelques semaines, le gros sel détruit les racines qu’il ne reste plus qu’à éliminer à la pioche. Vous recouvrez ensuite le sol de paille pour prévenir le retour des ronces.

L’eau de cuisson de pommes de terre

Lorsque vous cuisinez vos pommes de terre, votre riz ou des pâtes, conservez l’eau de cuisson, et versez-la aux pieds des ronces. C’est l’amidon qu’elle contient qui va transformer la nature du sol. C’est alors un très bon désherbant.

Deco et Ambiances

1061

Aucun commentaire à «Comment se débarrasser des ronces ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires