Comment réussir un joint silicone ?

Faire un joint en silicone, c‘est un travail simple en apparence et surtout très courant. Si vous ne l’avez jamais fait avant, vous pouvez appréhender cette tâche. En suivant nos conseils et les différentes étapes nécessaires, vous allez constater que ce n’est pas si difficile !

Réussir Un Joint En Silicone
© istock

Sur quelle surface, pouvez-vous poser des joints en silicone et pourquoi ?

Il est important, avant de faire votre joint, de bien savoir comment procéder. Vous économisez ainsi du temps et de l’argent et vous évitez les problèmes les plus compliqués à résoudre par la suite.

On trouve deux types de joints en silicone différents sur le marché :

  • Le joint en silicone sous forme de colle : il permet de coller deux parties distinctes et de créer ainsi un assemblage. C’est le cas des huisseries de porte sur cloison en placoplâtre, des plinthes sur un mur, etc.
  • Le joint sanitaire : il est imperméable et il permet de réaliser un joint d’étanchéité entre deux éléments. Il protège également des projections d’eau et il est indispensable, mais attention à bien choisir un joint sanitaire en silicone.

Une fois que vous êtes capable de poser un joint, vous pouvez tout étanchéifier, colmater et isoler dans votre habitation :

  • encadrements de portes ;
  • encadrements de fenêtres ;
  • enduire vos murs et reboucher un trou ;
  • trous, fissures et ouvertures dans les murs de la maison ;
  • toilettes ;
  • évier de la cuisine ;
  • lavabos, baignoire et douche ;
  • joints de carrelage ;
  • plan de travail de la cuisine ;
  • moulures de corniches et couronnes ;
  • jointer deux matériaux différents.

Les silicones présentent plusieurs couleurs que vous choisissez selon le support. Les plus classiques sont blancs, noirs, transparents ou marron. Mais vous trouvez de larges palettes de coloris que vous pouvez alors adapter aux couleurs de faïence et de carrelage.

Les joints en silicone avec ce type de matériaux sont préférables aux joints de carrelage. Cela permet aux matériaux de se dilater sans s’abimer grâce à son élasticité.

Des joints silicone en bon état empêchent l’air froid d’entrer dans une pièce et la chaleur de s’échapper.

La pose du joint : les principes et conseils

Il faut absolument connaitre la technique et les différentes étapes de la pose du joint en silicone pour obtenir un bon résultat.

Si vous n’avez encore jamais posé ce type de joint, voici la méthode à suivre :

Le matériel nécessaire

  • une cartouche de mastic ;
  • un pistolet à mastic ;
  • un produit pour dissoudre les joints existants ;
  • de l’acétone ;
  • un cutter ;
  • un enlève-joint ;
  • une éponge.

Les différentes étapes

  • Commencez par retirer l‘ancien joint avec un enlève-joint, appliquez ensuite le produit pour le dissoudre en couche épaisse et laissez agir une ou deux heures ;
  • Retirez le joint ramolli à l’aide d’une éponge humide en frottant et dégraissez ensuite avec un chiffon et de l’alcool à brûler.
  • Coupez l’embout de votre cartouche à mastic, vissez ensuite la canule sur la cartouche. Coupez la canule avec un angle à 60 ° pour poser un joint silicone assez large.
  • Placez la cartouche dans le pistolet et pressez la gâchette pour aider le mastic à remonter vers la canule.
  • Posez ensuite le joint en silicone en réalisant un mouvement régulier et lent et en tirant le pistolet vers vous.
  • Lissez ensuite avec votre index mouillé à l’eau avec du savon ou du liquide vaisselle. Vous le faites en une seule fois.
  • Quand le joint est sec, lissez-le en ôtant l’excédent avec un cutter.

Vous ne devez pas exposer le joint à l’eau durant 6 heures au moins. Toute une nuit est préférable si vous pouvez le faire.

L’utilisation du pistolet extrudeur peut sembler un peu difficile quand vous le faites pour la première fois, mais rassurez-vous... avec un peu d’entrainement, vous réalisez un travail propre et soigné, digne d’un spécialiste. Et ensuite, vous pouvez même vous lancer dans des travaux plus compliqués.

Comment choisir le bon mastic ?

Sachez que du choix du produit dépend la facilité à le poser. Certains d’entre eux présentent en effet une utilisation plus simple.

L‘idéal pour les joints de salle de bain et de cuisine reste le mastic sanitaire anti-moisissures. Il permet d’assurer l’étanchéité de vos équipements sanitaires (baignoires, lavabo, douche ou évier de cuisine) durant très longtemps.

Ils sont généralement présentés sous une forme prête à l’emploi qui est très pratique et qui évite l’utilisation du pistolet extrudeur si cela vous fait peur. Vos joints sont sains et propres durant longtemps.

Si vous souhaitez éviter la corvée qui consiste à retirer les joints avant notamment, certains produits sont applicables directement sur les anciens joints. Ce sont des produits tout-en-un qui sont très pratiques surtout si vous redoutez ce travail.

Vous n’avez pas besoin d’outils spécifiques et vous le faites très rapidement. Vous utilisez juste la dose nécessaire sans gaspiller de produit. Un seul flacon suffit généralement à refaire durablement baignoire et lavabo de la salle de bain.

Deco et Ambiances

891

Aucun commentaire à «Comment réussir un joint silicone ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires