Comment raboter une porte en bois ?

Raboter votre porte peut être nécessaire dans certains cas : quand celle-ci frotte légèrement sur le sol ou quand vous rencontrez des difficultés à la manipuler. Cela peut être dû à un changement de sols par exemple. Vous disposez pour la raboter, de différentes solutions.

Raboter Porte En Bois
© istock

À quelques moments, raboter votre porte en bois et pour quelles raisons ?

Si vous changez votre revêtement de sol, en particulier si vous mettez du parquet sur une moquette, il se peut que vous soyez obligé de raboter vos portes.

C’est le cas également si vous rencontrez des difficultés à la manipuler, pour l’ouvrir ou la fermer par exemple. Cela peut provenir du bois qui a gonflé. En effet, le bois est une matière vivante qui gonfle notamment sous l’effet de la chaleur. Il est alors impossible d’ouvrir ou de fermer la porte. Vous devez alors la couper dans sa largeur ou sa hauteur pour pouvoir l’utiliser à nouveau.

Repérez les endroits où la porte frotte

Vous devez commencer par essayer de déterminer les endroits d’où proviennent les frottements. C’est une opération assez simple.

  • Si vous avez la sensation que le frottement provient du sol : mettez de la maïzena sur le sol. Grâce à cette poudre, vous détectez la partie de la porte qui le touche lors des différentes manipulations. Marquez ensuite l’emplacement au crayon pour le repérer.
  • Si la porte frotte contre l’encadrement sur son épaisseur, broyez un peu de craie de couleur et passez-la sur la tranche. Les points de friction sont de ce fait visibles dès que vous fermez la porte. La craie laisse alors une trace.

Ces deux petites astuces sont couramment utilisées par les artisans qui vous permettent de savoir où raboter votre porte exactement.

Comment raboter votre porte ? Nos conseils !

  • Si votre porte frotte juste légèrement contre le chambranle, placez la craie sur l’encadrement du mur et fermez la porte. La partie à raboter est celle qui comporte de la craie.
  • Prenez alors un rabot parfaitement bien aiguisé.
  • Pour ne pas faire d’éclat, il faut travailler avec votre outil toujours dans le même sens. Vous n’abimez pas le bois.
  • Une fois que vous avez raboté la porte au bon endroit, poncez légèrement, lissez et arrondissez les angles.
  • Pendant l’opération, maintenez votre porte avec un serre-joint ou un étau pour la fixer sur votre établi ou plan de travail.

Quand vous n’avez que peu d’épaisseur et de hauteur à raboter, voici deux opérations à réaliser :

  • Lorsque l’espace manquant est peu important en bas de la porte et si le dormant le permet, placez une rondelle en caoutchouc rigide dans les gonds de la porte pour la rehausser.
  • La seconde technique consiste à mettre un papier abrasif sur le sol et à le maintenir avec ses pieds. Ensuite, ouvrez et fermez votre porte plusieurs fois. Au bout d’un moment, vous constatez qu’il n’y a plus de frottement.

Raboter votre porte à la scie

Si vous devez retirer plus de 5 mm, la scie sauteuse, la scie circulaire ou la scie égoïne vous vient alors en aide. Elle doit simplement être parfaitement affutée. Fixez un guide avec une règle ou un tasseau de bois que vous accrochez avec un serre-joint le long de la ligne de coupe.

Cette manière de procéder convient parfaitement à une porte pleine et en bois massif. Le rabot sera employé sur les portes en fines planches de contreplaqué qui contiennent des parties creuses.

Raboter l’encadrement : comment procéder ?

Vous avez besoin d’un rabot et d’une râpe à bois pour réaliser cette tâche.

Voici comment procéder :

  • Identifiez parfaitement les endroits à raboter et tracez vos repères au crayon.
  • Dégondez la porte et fixez-la au plan de travail.
  • Rabotez la porte correctement.
  • Remettez la porte en place et testez les différentes manipulations d’ouverture et de fermeture.
  • Vous rabotez à nouveau si l’opération n’est pas un vrai succès.
  • Effectuez ensuite les retouches de peinture nécessaires.

Raboter votre porte : matériel et mise en œuvre

Le matériel dont vous avez besoin

  • Un rabot électrique ou à main
  • Une règle
  • Un mètre
  • Un crayon
  • Du papier adhésif
  • Des tréteaux ou un plan de travail

La préparation

  • Repérez les points de friction.
  • Protégez votre environnement de travail, car le rabotage engendre beaucoup de poussière et de nombreux copeaux.
  • Une fois que tout est protégé, dégondez la porte en faisant appel à une deuxième personne si elle est lourde.
  • Placez votre porte sur des tréteaux et fixez-la solidement. Laissez juste dépasser la partie que vous allez raboter.
  • Mesurez votre menuiserie, puis la porte, en tenant compte des cotes du cadre.
  • À l’aide d’une règle métallique ou d’un tasseau, tracez la ligne correspondant à ce que vous devez raboter.

Passez alors à la réalisation du rabotage

À l’aide d’un rabot manuel

  • Réglez l’épaisseur de coupe avec soin.
  • Partez d’une extrémité et allez jusqu’au bout en un seul mouvement.
  • Effectuez plusieurs passages jusqu’à obtenir la bonne coupe.
  • Poncez la tranche afin d’égaliser celle-ci.

À l’aide d’un rabot électrique

  • Enfilez des gants et mettez vos lunettes de protection.
  • Réglez la profondeur de coupe au minimum.
  • Rabotez la porte en maintenant votre outil avec fermeté.
  • Glissez-le alors le long de la porte, toujours dans le même sens.
  • Poncez ensuite les parties rabotées.
Deco et Ambiances

679

Aucun commentaire à «Comment raboter une porte en bois ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires