Comment peindre un meuble en mélaminé ?

Rénover un meuble en mélaminé en le repeignant est tout à fait possible. Il existe d’ailleurs des peintures spécialement conçues à cet effet pour le faire rapidement et simplement. Voici tous nos conseils pour réaliser un travail parfait !

Peindre Meuble Mélaminé
© istock

Le mélaminé et ses caractéristiques

Le mélaminé est un matériau qui est assez spécifique puisqu’il est fabriqué de la manière suivante : c’est un panneau de particules de bois aggloméré ou de MDF qui est ensuite recouvert d’une feuille de papier décorative qui permet d’obtenir une certaine finition. Cette feuille est enduite de résine thermocollante, pressée à chaud. Cette résine est en fait du formaldéhyde de mélamine.

Le panneau est par la suite travaillé et plaqué sur chant. Les chants sont thermocollés mélaminés, réalisés avec un placage bois, un PVC ou du polypropylène. Comme le mélaminé offre une surface extrêmement lisse, il faut absolument la préparer pour recevoir la peinture. Cela lui permet d’adhérer par la suite.

Quelle peinture choisir ?

Le choix de la peinture est primordial pour réussir la mise en peinture de votre meuble. Le résultat ne sera esthétique et à la hauteur de vos espérances que si vous prenez le temps de préparer votre support. Nous vous conseillons d’appliquer tout d’abord une sous-couche, celle-ci permet à la peinture d’adhérer sur cette surface très lisse.

La sous-couche ou l’apprêt est une peinture qui présente une faculté d’adhérence très puissante et un pouvoir couvrant très important. Vous la choisissez avec soin selon la nature de la peinture que vous avez décidé d’appliquer ensuite : glycéro, une peinture à l’huile ou acrylique, une peinture à l’eau.

Il est également possible de sélectionner une peinture spécialement conçue pour le mélaminé ou le stratifié d’ailleurs qui possède déjà une sous-couche. C’est idéal pour repeindre une table en stratifié ou mélaminé, mais également le mobilier de cuisine, et d’autres meubles. Elle est recommandée dans le cadre de la cuisine par exemple, car elle offre une parfaite résistance aux chocs et aux rayures et c’est sans doute son atout principal.

La liste du matériel nécessaire

Voici la liste de ce qui va vous être utile durant cette tâche :

  • Une bâche pour protéger le sol ;
  • Une peinture adaptée et une sous-couche ;
  • Un bac à peinture et sa grille d’essorage ;
  • Un pinceau et un rouleau ;
  • Du papier abrasif ;
  • Un dégraissant et un nettoyant comme l’acétone ;
  • Des gants de protection ;
  • D’un ruban de masquage si vous peignez votre meuble en deux teintes ;
  • Une éponge et un chiffon.
Matériel Peinture
© istock

Préparez votre meuble

Pour obtenir le résultat souhaité, il faut commencer par cette étape obligatoire.

Le nettoyage

Les meubles en mélaminés anciens présentent forcément de la poussière ainsi que des dépôts graisseux. C’est le cas en particulier sur le mobilier de cuisine qui est très exposé. Avec un produit détachant et dégraissant assez puissant, nettoyez en profondeur pour enlever toutes les saletés et la graisse. Vous frottez ensuite autant qu’il le faut pour que la surface soit parfaitement propre. Rincez et séchez bien votre meuble. Vous n’êtes pas obligé de poncer puisque ce n’est pas du bois massif.

L’acétone peut être suffisante, mais si jamais le résultat ne vous convainc pas, vous pouvez simplement mélanger de l’ammoniaque avec de l’acétone et de l’eau. Ce mélange vient à bout des taches les plus résistantes. Il faut cependant veiller à vous protéger en mettant un masque pour ne pas respirer les vapeurs qui sont hautement toxiques et attaquent les voies respiratoires. Vous mettez également des gants.

Le ponçage du meuble

Si celui-ci n’est pas obligatoire, il reste tout de même recommandé puisqu’il permet à la sous-couche d’adhérer plus facilement. Prenez un papier de verre à grains fins.

Voici comment procéder :

  • Prenez un papier de verre à grain fin : 80 ou 100.
  • Poncez ensuite légèrement en effectuant des mouvements circulaires.
  • Restez léger dans vos mouvements, il ne faut pas appuyer trop fort et ne jamais insister sur un endroit bien spécifique. Vous risquez de creuser cette partie.
  • Une fois que vous avez poncé cette surface, nettoyez la poussière qui s’est déposée avec un chiffon humide.

Protégez ce que vous ne mettez pas en peinture :

Si vous ne souhaitez pas peindre certaines parties de votre meuble, protégez-les avec un ruban de masquage. C’est le cas de la crédence, des poignées et de la jonction avec le mur.

Une fois que vous avez dégraissé, nettoyé et protégé, vous devez commencer à peindre.

La mise en peinture

L’application de la sous-couche

Protégez votre sol avec des bâches.

La sous-couche est appliquée au rouleau, elle permet d’obtenir un résultat parfait.

  • Mettez votre sous-couche dans un bac à peinture et trempez le rouleau, essorez-le avant de commencer à peindre. Si votre meuble possède des détails travaillés, vous les peignez avec un pinceau spécial.
  • Il faut appuyer très légèrement sur le rouleau pour que la peinture ne coule pas.
  • Peignez d’abord des bandes verticales avant de croiser les passes.
  • Une fois que vous avez appliqué la sous-couche, lissez au rouleau sans le charger et passez-le de haut en bas et de bas en haut.
  • Laissez sécher.
  • Si votre meuble est très foncé, passez une deuxième couche.
Notre conseil :
Si vous souhaitez conserver le rouleau sans le laver entre les deux couches, enveloppez-le simplement dans un sac plastique bien fermé ou dans un film plastique.

L’application de la peinture 

Une fois que votre sous-couche est sèche, passez à la peinture :

  • Mélangez votre peinture correctement avec un bâton. Elle doit être homogène.
  • Remplissez votre bac à peinture.
  • Passez votre peinture en partant du centre vers les bords.
  • Trempez votre rouleau dans la peinture, essorez le rouleau afin d’ôter l’excès de peinture pour éviter les coulures.
  • Peignez les bandes verticales, croisez en passant réalisant des bandes à l’horizontale.
  • Lissez la peinture : passez le rouleau en pressant très légèrement seulement afin d’éviter les traces et les coulures. Si vous ne chargez pas trop votre rouleau, vous évitez les traces.
  • Laissez sécher le temps nécessaire.
  • Posez ensuite une deuxième couche, une fois que la première couche est parfaitement sèche.
  • Poncez légèrement entre les deux couches.
  • Réalisez votre deuxième couche en procédant de la même manière que dans le cas de la première.
Notre conseil :
Si vous avez sélectionné une peinture glycéro, pensez à bien aérer votre pièce, car l’odeur est tenace et résistante.
Deco et Ambiances

796

Aucun commentaire à «Comment peindre un meuble en mélaminé ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires