Comment nettoyer un terrain en friche ?

Vous avez emménagé dans une maison, mais le jardin a été laissé à l’abandon et vous avez un terrain en friche ? Bien entendu, vous désirez le nettoyer, mais vous êtes désarmé par l’ampleur de la tâche et vous ne savez pas par où commencer. Voici quelques conseils et astuces pour retrouver un terrain digne de ce nom que vous pourrez aménager comme vous en avez envie.

Terrain En Friche
© istock

À quelle période devez-vous nettoyer votre jardin en friche ?

La saison automne-hiver est la plus propice pour procéder au débroussaillage et au désherbage de votre jardin. De plus, l’avantage, c’est que cela vous permet d’obtenir un terrain bien propre, sur lequel vous pouvez faire vos plantations que celles-ci concernent des fleurs d’ornement ou des plantes potagères, durant le printemps. Si vous arrivez dans cette nouvelle maison au printemps ou en été, vous pouvez le défricher à cette période.

Vous commencez par bien observer ce terrain et vous posez la question sur les végétaux présents et leur devenir. Regardez quels arbres ou arbustes vous souhaitez conserver. Les végétaux déjà présents peuvent constituer un atout pour votre futur jardin.

Abattre les arbres et arbustes inutiles

La première chose à faire est d’enlever tous les arbres et les arbustes qui sont encombrants et qui vous empêchent d’obtenir le résultat souhaité. Vous en profitez pour abattre les arbres en mauvaise santé ou atteints par la maladie.

Pour ce faire, il faut savoir comment s’y prendre, voici les étapes à suivre :

  • Abattre ou élaguer ;
  • La coupe des branches charpentières ou principales ;
  • Le débit du tronc ;
  • Le retrait des souches avec différents outils ou en dernier recours une dessoucheuse.

Supprimer les arbres les plus gênants est nécessaire, c’est souvent le cas du robinier, du frêne, du saule ou de l’érable notamment. Vous enlevez aussi les arbustes les plus encombrants que vous ne voulez pas conserver comme l’aubépine, le buddléia, le sureau et le prunellier. Pour cela, vous avez besoin d’une tronçonneuse.

Si vous n’avez pas le matériel et que vous pensez ne pas avoir les compétences suffisantes, demandez une entreprise spécialisée de le faire. En effet, cette première étape n’est pas la plus simple. Sachez qu’il est possible parfois de conserver les souches si celles-ci ne sont pas trop gênantes.

Enlever les ronces et les broussailles

Les ronces posent de réels problèmes. Elles se présentent sous forme de lianes épineuses qui sont très rapidement très envahissantes. Elles se multiplient en effet au marcottage. Elles forment alors une sorte de fourré très difficile à éliminer. Il faut veiller à éradiquer tous les racines et résidus de branche, car cela suffit pour qu’elles repartent.

La débroussailleuse à marteaux ou débroussailleuse à lames est parfaitement adaptée à ce type de végétaux, de plus elle évacue les déchets en même temps. Cette débroussailleuse est dangereuse et il faut savoir l’utiliser correctement et dans les meilleures conditions : renseignez-vous avant de commencer.

Pensez à passer plusieurs fois au même endroit pour éviter que les ronces repoussent. Vous repassez ensuite quelques semaines après et plusieurs fois si nécessaire. En effet, quelle que soit la qualité de votre travail, les repousses sont inévitables. L’herbicide foliaire est une solution qui permet de les éradiquer définitivement, cependant, ce n’est pas une opération qui est réellement recommandée.

La débroussailleuse à fils est moins efficace.

Si vous avez la chance de n’avoir pas de ronces, vous allez simplement avoir besoin d’un tondobroyeur ou broyeur de végétaux pour enlever les broussailles.

Attention :
Pour que cet outil fonctionne, il est nécessaire que la hauteur des végétaux soit suffisante. Les branchages sont coupés et broyés dans la foulée, ce qui est un atout particulier. Les résidus sont laissés sur place et permettent d’apporter des nutriments à votre sol.

Une fois cette étape terminée, dites-vous que vous êtes pratiquement au bout de votre entreprise de nettoyage.

Le nettoyage et le désherbage du terrain en friche

Vous allez maintenant essayer d’anéantir les mauvaises herbes et les racines des différents végétaux qui avaient envahi cette parcelle de terrain. C’est important pour que vous puissiez ensuite replanter de manière efficace et pour permettre au système racinaire de vos plantes de se développer. Il faut également être certain d’éliminer définitivement les végétaux ligneux que l’on retrouve souvent dans cette situation, les ajoncs et les genêts par exemple.

Durant cette étape, le motoculteur est d’une aide précieuse, il brasse la terre et rassemble les adventices en motte, vous les récupérez facilement par la suite et vous n’avez plus qu’à vous en débarrasser.

Il existe également un autre moyen de procéder qui est d’ailleurs bon pour vos plantations à venir. Vous couvrez simplement votre sol avec une bâche noire ou des cartons que vous bloquez avec soin. Ce sont alors les vers qui vont travailler à la décomposition des mauvaises herbes. C’est un atout pour votre sol puisqu’il retrouve ainsi son état naturel originel et que les plantations se développent alors plus facilement.

La préparation du sol avant plantation

Une fois que votre terrain est bien propre, il n’est pas encore tout à fait prêt à accueillir vos plantations, il faut prévoir certaines étapes essentielles :

  • Cassez les mottes de terre ;
  • Ôtez les cailloux ;
  • Mettez votre compost en place ;
  • Griffez et ratissez bien le sol ;
  • Semez les graines et plantez les plantes que vous désirez, qu’elles soient ornementales, potagères ou aromatiques.
Deco et Ambiances

891

Aucun commentaire à «Comment nettoyer un terrain en friche ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires