Comment bien isoler sous du lambris ?

Vous pouvez revêtir vos murs de lambris en bois ou en un matériau synthétique. Ce revêtement peut avoir une fonction purement esthétique, mais il peut aussi faire partie de l’isolation qu’il recouvre et dissimule. Le lambris peut donc être un atout technique de taille qui améliore le confort de votre maison. Nous vous expliquons dans cet article comment optimiser l’isolation sous du lambris.

Mur et plafond en lambris
© istock

Pourquoi isoler sous le lambris ?

Le lambris est lui-même un moyen efficace d’isoler une maison. C’est une couche supplémentaire qui s’ajoute au mur et qui améliore ainsi le confort de la maison. Bien qu’installé dans la plupart des cas pour dissimuler un mur disgracieux, le lambris est donc pratique pour isoler les murs, mais aussi les plafonds, les combles habitables ou même sous une toiture.

Toutefois, il est possible de renforcer l’isolation et ainsi d’améliorer les performances thermiques et phoniques de la maison en ajoutant une autre couche isolante entre le mur et le lambris. Cette solution est particulièrement adaptée pour les maisons situées en régions froides, celles qui comptent de nombreux points de déperdition thermique ou tout simplement pour les maisons dont les propriétaires souhaitent améliorer le confort tout en faisant des économies.

Quels isolants peut-on utiliser sous le lambris ?

Ajouter une couche d’isolation entre le lambris et le mur est donc une solution pratique pour améliorer le confort de la maison. Mais pour que l’opération soit efficace et rentable, il faut bien choisir le type d’isolant à mettre en place. Tous ne sont, en effet, pas adaptés et il faut privilégier les laines naturelles comme le chanvre, le coton, la laine de mouton, les fibres de bois ou de liège, car ce sont des matériaux naturels, écologiques et très isolants. Vous pouvez aussi opter pour des laines minérales comme la laine de verre ou la laine de roche.

Ces isolants doivent être achetés sous forme de panneaux isolants ou de rouleaux de la bonne épaisseur pour que leur installation ne soit pas compliquée. Les isolants ne doivent, en effet, pas être trop épais, pour ne pas rogner sur la surface des pièces de la maison.

Comment installer un isolant sous du lambris ?

Pour installer une couche d’isolant sous du lambris, l’idéal est de le faire avant de poser le lambris. S’il est déjà posé, le lambris peut toutefois être retiré pour installer l’isolant et être replacé ultérieurement.

Préparer la surface

La surface du mur qui doit recevoir l’isolant doit être préparée. Il faut, avant tout, vérifier que le mur est en bon état et qu’il est adapté au type d’isolant que vous vous apprêtez à installer. Vérifiez notamment le taux d’humidité et assurez-vous de l’absence de moisissures. Si vous en constatez, vous devez absolument traiter le mur contre les moisissures et trouver l’origine de l’humidité pour y remédier. Sans quoi, le mur continuera à se dégrader et l’isolation ne remplira pas son rôle convenablement.

S’il y a des fissures importantes, rebouchez-les et si l’état du mur le nécessite, n’hésitez pas à appliquer un enduit de rebouchage.

À savoir :
Veillez aussi à ce que le mur soit propre avant d’installer l’isolant. Vous pouvez le dépoussiérer en passant un balai-brosse sur toute sa surface et aspirer la poussière avec un aspirateur.

Poser l’isolant

Après avoir vérifié l’état du mur et après l’avoir préparé, vous pouvez commencer l’installation de l’isolant. La solution idéale reste d’installer l’isolant sous le bardage en bois qui soutient le lambris. Si ce dernier n’est pas encore posé, vous pouvez commencer par appliquer l’isolant, puis mettre en place la structure du lambris. Si vous isolez un lambris déjà existant, vous pouvez tout simplement déporter l'ossature et insérer la couche isolante. Scotchez ensuite les jointures et les angles pour ne laisser aucun point mal isolé.

Vous pouvez renforcer encore plus l’isolation de votre maison en ajoutant à la couche d’isolant une membrane d’étanchéité à l’air. Celle-ci protège votre maison de l’air extérieur et de la vapeur d’eau. La membrane doit être installée du côté intérieur du mur, c’est-à-dire par-dessus la couche d’isolant. Elle est généralement fixée par des agrafes qui la scellent sur les montants du bardage.

Installer le lambris

Après avoir installé la couche isolante et vérifié qu’elle recouvre bien toute la surface du mur, vous pouvez installer ou réinstaller le lambris. Commencez par encoiffer l’isolant avec des lames de bardage et posez ensuite les lames de lambris. En les faisant glisser sur les rainures prévues à cet effet. Veillez à ajuster aussi précisément que possible chaque lame pour ne pas avoir de jeu et pour avoir un lambris aux lignes droites, parallèles et harmonieuses.

Deco et Ambiances

1039

Aucun commentaire à «Comment bien isoler sous du lambris ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires