Comment faire le mélange d’une tronçonneuse ?

Les tronçonneuses thermiques ont besoin d’un mélange de carburant pour fonctionner. Si vous possédez ce type d’outil, vous le savez, il est nécessaire d’effectuer le bon dosage des deux composants : l’essence et l’huile de moteur de qualité de préférence. Comment réaliser votre mélange ? Explications !

Mélange Tronçonneuse
© istock

Pourquoi est-il si important de respecter le bon dosage en réalisant votre mélange ?

C’est parce que le mélange est l’alimentation principale du moteur qu’il faut absolument qu’il soit parfait. Si le dosage est mauvais ou si le carburant n’est pas de qualité, il affectera votre machine ou causera de graves endommagements à cette dernière. Cela peut être la cause d’une usure prématurée ou excessive, entrainer le grippage des pistons et même mener à la casse de cet outil.

Dans une tronçonneuse, l’huile est incorporée dans l’essence. La quantité d’huile nécessaire figure toujours dans les recommandations du fabricant. Il est impératif de suivre les proportions que transmet ce dernier. Il faut savoir que la part d’huile est la plupart du temps de 2 à 4 % de la part d’essence.

Il ne faut jamais mettre le mélange directement dans le réservoir, mais il faut utiliser un jerrican. Vous le remplirez à la pompe d’essence sans plomb 95. Quant à l’huile, c’est une huile pour moteur 2 temps, indiqué par 2T. Pour un mélange à 2 % mettez 100 ml d’huile pour 5 litres d’essence.

Lors de l’achat de votre tronçonneuse, le pourcentage d’huile figure en clair et il est nécessaire de le respecter.

Sachez que le mélange réalisé par vos soins ne peut être conservé que durant un temps limité qui est situé entre un et trois mois, en fonction des conditions dans lesquelles vous le stockez. Il est inutile de fabriquer une quantité importante.

Vous avez également la possibilité d’utiliser un mélange tout fait en magasin. Le produit présente une qualité supérieure et il peut être conservé durant deux ou trois ans. Il coûte plus cher puisque son prix est compris entre 5 et 8 euros le litre.

Comment réaliser votre mélange ?

Pour effectuer le mélange, il vous faut :

  • Un bidon prévu pour le carburant destiné à votre tronçonneuse.
  • Un entonnoir.
  • Un flacon doseur gradué en ml.
  • Un bouchon bec verseur afin de pouvoir verser avec soin votre mélange dans votre tronçonneuse, ce n’est pas obligatoire, mais plus pratique.
  • De l’huile spécialement fabriquée pour les moteurs 2 temps et de l’essence.

Le doseur gradué est un accessoire indispensable afin de ne pas faire d’erreur dans les quantités du mélange. Vous pouvez ainsi jauger l’huile au ml près. C’est donc un ustensile qui vous sera très utile pour être le plus précis possible.

Comment faire le choix du carburant et de l’huile à moteur ?

Si vous avez envie de faire votre mélange vous-même, il faut commencer par aller chercher l’essence à la pompe. Il est préférable de choisir une essence sans plomb 95 qui est le carburant conseillé parce qu’il est plus propre. Il faut éviter le superéthanol qui risque d’impacter le bon fonctionnement de votre outil.

Concernant l’huile de moteur, il faut vous assurer qu’elle affiche bien la mention 2T. Il existe en effet de nombreuses huiles très différentes. L’huile minérale est la moins chère, mais elle présente une qualité moins élevée que l’huile de synthèse.

Pour faire votre choix, voici les atouts et les inconvénients des deux types d’huile

  • L’huile minérale : c’est la moins coûteuse des deux, mais sa qualité a tendance à s’altérer plus vite et elle présente une grande sensibilité aux variations de température.
  • L’huile de synthèse : elle bénéficie d’une qualité plus élevée, mais du coup, elle est plus chère à l’achat. Elle présente une viscosité de qualité et elle s’altère moins facilement et rapidement. Elle est moins sensible aux variations de température que ce soient des températures très élevées ou très basses.
  • L’huile semi-synthétique : c’est en fait une huile minérale mélangée avec une huile de synthèse, dont le pourcentage varie entre 10 et 30 % environ. Elle présente de ce fait les qualités de l’huile de synthèse, mais elle présente cependant une différence : elle est moins résistante aux températures extrêmes. De ce fait, comme la quantité d’huile de synthèse est peu conséquente, elle est également moins onéreuse. C’est une bonne alternative pour obtenir une huile qualitative sans dépenser des fortunes.

Les différentes étapes à respecter

Pour effectuer ce mélange, il est préférable de bien suivre ces différentes étapes :

  • Optez pour de l’huile à moteur 2 temps avec une classification TC.
  • Mélangez l’huile et l’essence en suivant le rapport 1:50.
  • Versez ensuite les deux produits dans un bidon de carburant homologué spécialement conçu pour la tronçonneuse.
  • Agitez le bidon avant de verser le carburant pour que les deux produits se mélangent parfaitement.

Pourquoi réaliser vous-même votre mélange ?

Votre tronçonneuse possède un moteur, appelé moteur 2 temps. Elle fonctionne avec un mélange d’essence et d’huile. C’est ce mélange qui permet d’assurer un bon fonctionnement, une durée de vie satisfaisante et une qualité durable à votre outil.

C’est pour toutes ces raisons que ce mélange est incontournable. Plus il est réalisé avec soin, plus vous préservez votre tronçonneuse qui vous accompagnera alors de longues années. De plus, réaliser le mélange vous-même est moins onéreux.

Le mélange prêt à être employé

Le mélange tout prêt est plus pratique et il présente un très bon niveau de qualité. Il faut savoir en effet que les dosages d’huile et d’essence sont parfaitement étudiés et respectés. L’avantage non négligeable de ces produits tient au fait de sa conservation qui est beaucoup plus longue et en plus, c’est un produit moins polluant. Il est cependant plus cher.

Quelles sont les précautions à prendre durant cette réalisation ?

Commencez par vous éloigner de tout ce qui peut prendre feu facilement. Vous allez en effet manipuler des produits dangereux et il faut prendre des précautions. Mettez-vous dans un lieu aéré qui ne peut être soumis aux flammes. Éloignez vos enfants et vos animaux familiers et gardez un extincteur à portée de main pour plus de sécurité.

Portez des lunettes, des gants et des vêtements de protection pour limiter les risques en cas de projection involontaire. Nettoyez parfaitement vos outils une fois que vous avez complètement terminé votre mélange.

Deco et Ambiances

1062

Aucun commentaire à «Comment faire le mélange d’une tronçonneuse ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires