Comment entretenir du sisal ?

Le sisal est une fibre végétale qui est très à la mode actuellement en raison de la tendance écologique et naturelle qui domine dans la décoration intérieure. Elle est cependant très fragile et délicate et exige une attention toute particulière pour son entretien. Voici quelques conseils pour la nettoyer avec soin !

Entretien Sisal
© istock

Le sisal : qu’est-ce que c’est ?

Le sisal est un revêtement 100 % naturel et écologique. Cette fibre végétale provient d’une plante subtropicale qui est nommée « Agave sisalana ». Elle offre certaines qualités isolantes d’un point de vue thermique. Elle présente un aspect esthétique agréable, mais elle nécessite un entretien régulier et pratiquement quotidien pour conserver toutes ses qualités. Certains modèles sont, de nos jours, traités antitache et sont hydrofuges.

Il peut être utilisé en tapis ou recouvrir la surface complète de votre sol. Il présente naturellement une couleur crème qui séduit et qui apporte une certaine luminosité à votre espace. Il est très élégant et il peut prendre différentes teintes.

En revanche, il reste assez fragile et il ne supporte ni l’eau ni l’humidité. C’est pour cette raison qu’il est préférable de ne pas recouvrir le sol de la salle de bain ou de la cuisine avec ce revêtement. Il faut aussi éviter les pièces qui se salissent facilement comme les couloirs, l’entrée ou les chambres d’enfants.

Il peut être solide à condition qu’il soit traité antitache.

Le nettoyage au quotidien

Passez l’aspirateur au moins deux fois par semaine sur votre revêtement en sisal. Il est préférable de choisir un aspirateur suffisamment puissant et équipé de filtres anti-allergènes de préférence. Si vraiment le sisal est sale, vous pouvez alors utiliser le shampooing sec comme la terre de Sommière. Selon la nature de la tache, le White-Spirit est efficace pour traiter les taches de peinture, de vernis à ongles…

Dans certaines situations, un essuie-tout ou du papier buvard permet de résoudre le problème. Vous l’appliquez sur la tache et vous passez le fer à repasser à une température douce, cela permet notamment de retirer les taches de pâte à modeler. Vous pouvez également ôter certaines taches avec un chiffon imbibé d’alcool à 90 °.

  • L’entretien courant du sisal commence en passant l’aspirateur très régulièrement avec un appareil puissant si possible.
  • Si votre sol est non seulement poussiéreux, mais sale, vous utilisez alors un nettoyant en poudre. Vous employez ce produit nettoyant tous les six mois pour que votre sol soit sain et propre en permanence. Vous le saupoudrez, vous laissez pénétrer et agir au moins 5 heures. Après vous n’avez plus qu’à passer l’aspirateur et votre sol doit être propre.

La terre de Sommières est un produit qui vous aide à conserver l’aspect brillant et la douceur à votre revêtement. Comme elle est fabriquée à base d’argile, elle est parfaitement naturelle et écologique. C’est le nettoyant idéal pour ce type de sol.

Quel entretien pour votre revêtement en sisal ?

Le sisal est une fibre qui est sensible aux taches. Si vous n’avez pas fait preuve d’une réactivité importante et si vous n’utilisez pas les produits parfaitement adaptés, s’en débarrasser peut être complètement impossible. Le sisal absorbe les liquides et ensuite, il gondole et vous ne pouvez plus rien faire contre. C’est pour cette raison que les shampooings secs ou les détergents en poudre sont les seuls produits réellement adaptés. Les taches ne leur résistent pas et vous en venez à bout rapidement.

Le plus simple est également de choisir un revêtement en sisal au tissage très serré qui permet de limiter les dépôts de poussières et la présence des acariens. Pour conserver l’éclat et la douceur du sisal, qualités très appréciées, il faut réaliser un shampooing sec au moins deux fois par an. Si jamais vous renversez de l’eau sur le sisal, épongez-la le plus rapidement possible et ensuite, vous prenez votre sèche-cheveux pour parfaire le séchage en partant toujours de l’extérieur vers l’intérieur.

Comment ôter les taches sur le sisal ?

Il est nécessaire de repérer les taches le plus rapidement possible. Dans le cas contraire, vous aurez beaucoup de difficulté à les enlever. Il faut également connaitre les produits que vous pouvez employer.

Les liquides sont particulièrement difficiles à traiter. Ils pénètrent au cœur de la fibre et le revêtement gondole, une fois que cela arrive, il n’est plus possible d’y remédier. C’est pour cette raison que vous utilisez majoritairement des shampooings secs et des détergents en poudre. Il est aussi possible de mettre du talc ou de la farine pour absorber le liquide.

Enlevez une tache de graisse : comment faire ?

La graisse est sans doute le plus difficile à faire partir. Il est alors impératif d’employer de l’ammoniaque préalablement diluée que vous mettez ensuite sur un chiffon. Faites un essai avant pour vous assurer que ce traitement ne va pas laisser des traces blanchâtres qui seraient peu esthétiques.

Une fois que vous avez détaché votre revêtement, passez alors un chiffon humidifié légèrement et séchez très rapidement la zone que vous avez traitée avec un sèche-cheveux, en suivant la même procédure que décrite précédemment. Faites attention à bien placer votre appareil sur air froid, car l’air chaud peut faire rétrécir le sisal.

Comment faire pour éviter les auréoles ?

Pour éviter les auréoles sur le revêtement, vous ne vous contentez pas de détacher la zone salie, mais vous étendez un peu le traitement. Vous pouvez même procéder au nettoyage de tout le revêtement. Soyez prudent et ne le mouillez pas.

Que faire quand le sisal a éclairci ?

Si votre sisal a éclairci, vous ne pouvez malheureusement rien faire. Cette situation est en effet irrémédiable. Si vraiment vous ne supportez pas la situation, vous n’avez plus qu’une solution : peindre votre revêtement. Le sisal se peint alors au rouleau avec une peinture pour les murs. Il faut prévoir une quantité de peinture assez importante, car le sisal est poreux.

Comment protéger votre sisal ?

Protéger votre sisal est recommandé, de cette manière, vous l’entretenez ensuite plus facilement. Vous appliquez un produit antitache dès que ce dernier est posé. Il est préférable de miser sur un produit qui est également imperméabilisant. C’est une tâche très simple et qui vous épargne par la suite un nettoyage fastidieux. De plus, il reste ainsi plus longtemps dans un état tout à fait satisfaisant.

Deco et Ambiances

796

Aucun commentaire à «Comment entretenir du sisal ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires