Comment enlever un crépi intérieur ?

Vous ne supportez plus votre crépi que ce soit pour son aspect visuel que pour son côté pratique, vous n’avez qu’une idée : vous en débarrasser ! Entre le fait qu’il accroche la poussière, il est également très désagréable pour les bras quand vous passez trop près. Grâce à quelques conseils, enlever votre crépi sera moins fastidieux que prévu !

Crépi Intérieur
© istock

Les deux principales méthodes pour enlever l’enduit

La première méthode : elle consiste à utiliser un produit décapant pour enlever le crépi. Il faut juste le pulvériser et ensuite, attendre entre 15 et 20 minutes pour qu’il agisse. Il faut ensuite l’enlever avec une spatule. Vous êtes tenu de renouveler cette opération plusieurs fois pour réussir à l’ôter complètement. Généralement, deux ou trois fois suffisent.

Inconvénient :

Cette méthode est relativement coûteuse en raison de la quantité de produits nécessaire et de son prix. Il faut en effet tabler sur 500 grammes de produit au m². Si la pièce est grande, cela peut vous revenir assez cher. Cela varie en fonction de la superficie de la pièce, mais également de l’épaisseur du crépi.

La deuxième méthode : c’est certainement la plus simple et la moins coûteuse. Elle consiste à poncer le crépi avec une ponceuse ordinaire. Vous pouvez louer une ponceuse girafe avec aspirateur professionnel pour plus de confort et moins de particules.

L’inconvénient :

Cette opération entraine le dégagement très important de poussières. Il faut protéger le sol vraiment soigneusement avant de commencer et débarrasser complètement la pièce. Protégez-vous également de manière efficace.

Hormis ces deux méthodes principales, il en existe deux autres aujourd’hui. Vous pouvez poser les plaques de plâtre sur les murs recouverts de crépi. Cela demande un peu de temps, mais ça fonctionne parfaitement.

Il existe également un produit qui permet de recouvrir les picots du crépi et de retrouver de cette manière une surface lisse et prête à peindre.

Crépi intérieur : les différents types

Il existe différentes familles de crépis intérieurs qui présentent un aspect différent, mais également une matière différente. Il faut donc commencer par identifier la nature du crépi concerné avant de démarrer les travaux.

  • Le crépi plastique : il est appelé souvent crépi gouttelette, il se distingue par son épaisseur et ses pics qui vont tous dans le même sens. C’est une sorte d’enduit qui se pose au rouleau.
  • Le crépi fibre : C’était le crépi qui était le plus souvent posé durant une période. Il présente des aspérités assez douces en formes de gouttes. Il peut plus facilement évoquer le papier peint que les autres crépis.
  • Le crépi en mortier de plâtre : il ressemble beaucoup au crépi en mortier de ciment avec ses pics bien marqués, mais il est réalisé à base de plâtre, d’eau et de sable. Sa structure est assez solide, mais moins que le crépi en mortier de ciment.
  • Le crépi en mortier de ciment : c’est un enduit composé de ciment, de sable et d’eau. Ses pics sont assez agressifs et il présente une apparence poreuse.
  • Le crépi mortier (de plâtre ou de ciment) est certainement le plus compliqué à ôter. Cela s’explique par sa dureté et sa solidité. Le travail est réellement fastidieux et long.

Comment retirer un crépi plastique ou un crépi fibre ?

Si le crépi a été réalisé sur un support imprimé au préalable

Un crépi posé sur une sous-couche d’impression peut être retiré de plusieurs manières :

La plus efficace reste celle de la décolleuse à papier peint. Grâce à la vapeur d’eau, votre travail est facilité. Vous décollez alors le crépi comme vous le feriez avec un papier peint.

Voici les différentes étapes :

  • Passez la décolleuse de bas en haut pour humidifier correctement le crépi et chauffer la surface.
  • Avec l’autre main, retirez le crépi en grattant avec une spatule dès que le mur est humide.
  • Nettoyez le mur.

Si vous n’avez pas de décolleuse et que vous ne pouvez pas en louer, humidifiez le crépi avec de l’eau très chaude que vous vaporisez directement sur le support.

Si le crépi a été appliqué sur une impression et qu’il est recouvert de peinture

Dans ce cas, voici comment procéder :

  • Griffez la peinture avec une spatule avant de vous servir de la décolleuse, cela permettra à l’humidité de pénétrer.
  • Passez la décolleuse dans un mouvement de bas en haut et procédez de la même manière que dans la première situation.

Il faut ensuite laisser sécher votre mur. Une fois qu’il est parfaitement sec, il est préférable de le poncer pour supprimer toutes les aspérités qui pourraient encore subsister.

Comment procéder dans le cadre du crépi de mortier ?

Ce crépi ne pouvant pas être décollé, la méthode la plus simple consiste à passer un enduit qui va supprimer son aspect en relief et permettre d’obtenir une surface lisse et moderne. C’est notamment intéressant quand le crépi n’a pas été posé sur un support imprimé. Dans cette situation, la solution consiste à recouvrir entièrement le crépi à l’enduit. C’est plus simple et plus rapide que d’enlever le crépi.

Le type d’enduit utilisé :

Le choix de l’enduit et du support dépend de la nature et de l’état du support :

  • Si le crépi présente peu d’aspérités ou qu’elles ne sont pas très marquées, utilisez plutôt un enduit de lissage.
  • Si au contraire les aspérités sont vraiment très marquées et importantes, il est préférable d’employer un enduit épais qui permet de garnir les vides entre les aspérités. Ce sont généralement des enduits dédiés aux murs dégradés. Les enduits en pâte avec formule allégée sont les plus adaptés, ils génèrent des tensions moindres par rapport aux enduits en poudre. Il est nécessaire qu’il puisse être appliqué en couche épaisse. Renseignez-vous bien avant de l’acheter.

Vous obtenez alors une surface parfaitement lisse qui peut facilement être peinte ou couverte par un revêtement mural.

Comment enduire votre crépi ?

  • Vérifiez d’abord que votre support soit bien adhérant.
  • Poncez le support avec soin.
  • Appliquez une sous-couche d’impression.
  • Quand tout est bien sec est prêt, passez une couche d’enduit assez épaisse.
  • Poncez le mur correctement et dépoussiérez-le soigneusement.
  • Appliquez une nouvelle sous-couche d’impression.
  • Attendez que ça sèche parfaitement et passez à la finition de votre mur.
Deco et Ambiances

1062

Aucun commentaire à «Comment enlever un crépi intérieur ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires