Comment dévisser une vis abîmée ?

Il nous arrive à tous, au cours de nos travaux de bricolage, d’abimer ou de casser une vis. Il n’est pas toujours simple dans cette situation de dévisser ou d’ôter cette vis. Voici quelques astuces pour y parvenir malgré tout !

Devisser Vis Abimee
© istock

Comment éviter d’abimer vos vis ?

Le meilleur moyen de n’avoir pas à retirer une vis cassée et de prendre quelques précautions de base pour que cette situation n’arrive pas.

La première chose à faire est de bien choisir le tournevis ou l’embout, celui-ci doit s’adapter parfaitement à votre vis.

Il est également important si vous utilisez une visseuse électrique de régler correctement la vitesse pour éviter tout problème. C’est le plus simple pour ne pas risquer de casser la vis.

Fixez votre vis avec des pinces à colle durant l’opération, cela permet de la caler et elle ne bouge plus.

La technique de la bande élastique

Pour retirer une vis abimée, votre meilleur allié est l’élastique, vous avez également besoin d’une perceuse visseuse ou d’un tournevis. C’est une astuce qui reste surtout valable quand la tête de vis est seulement partiellement endommagée. L’élastique permet alors de combler les espaces manquants pour offrir une prise au tournevis ou à la visseuse.

  • Mettez votre élastique sur la vis abimée ou au bout de votre tournevis suivant vos préférences ;
  • Prenez votre tournevis pour enfoncer l’élastique dans la tête de la vis. En comblant les espaces abimés ou vides, l’élastique permet d’offrir plus d’adhérence.
  • Tournez ensuite votre visseuse ou votre tournevis de manière à ôter la vis.

C’est une astuce simple, mais qui fonctionne bien.

Le marteau et le tournevis : deux outils utiles

En l’absence d’élastique ou quand cette technique ne fonctionne pas parce que vous n’avez pas assez d’adhérence malgré tout, cette solution peut la remplacer !

Vous devez vous munir d’un tournevis et d’un marteau, le but étant de faire un nouveau trou dans la tête de vis. Quelques étapes sont nécessaires pour réussir cette opération :

  • Optez pour le tournevis le plus adapté à la tête de vis ;
  • Placez-le sur la tête de la vis et tapotez avec votre marteau.
    Attention :
    le tournevis doit être correctement placé pour ne pas serrer encore plus la vis ;

Le nouveau trou que vous avez fait sera simplement utilisé pour dévisser votre vis de manière tout à fait classique, il remplace juste celui qui est endommagé.

Notre conseil : vous pouvez utiliser une clé pour décupler la force. Dans ce cas, placez un chiffon humide entre la clé et le tournevis pour éviter les dommages supplémentaires.

La visseuse dévisseuse : une aide dans toutes les situations

Devisseuse Vis Cassee
© istock

Que la tête de la vis soit endommagée ou que la vis soit coincée, si la tête est légèrement sortie du support, cette astuce fonctionne.

Vous avez alors juste besoin d’une visseuse dévisseuse pour réaliser cette opération.

  • Vous desserrez le mandrin et vous y placez la tête de la vis abimée avant de serrer fortement. C’est nécessaire pour donner de la force et faire tourner la vis correctement.
  • Mettez votre visseuse en marche en démarrant doucement, dans le cas contraire, vous risquez de faire simplement tourner la tête de la vis dans le mandrin. Normalement, et si tout va bien, la vis va sortir du support.

Avec l’extracteur de vis

Les extracteurs de vis sont le plus souvent, commercialisés en lots qui permettent de s’adapter à différentes formes et divers diamètres de vis, ils représentent la solution idéale en cas de vis cassée ou endommagée. Voici les différentes étapes de l’opération :

  • Percez la tige de la vis afin de pouvoir guider l’extracteur ;
  • Placez l’extracteur à l’endroit où vous avez fait le trou ;
  • Dévissez alors lentement la vis, il faut que la tige sorte suffisamment du support. Si elle ne bouge pas du tout malgré tout, retournez l’extracteur et dévissez avec l’autre côté ;
  • Si c’est nécessaire, prenez la tige avec une pince et sortez-la.

Le principe de l’extracteur de vis est en fait très simple, mais reste très astucieux : il repose sur le fait qu’il faut accrocher la tête de la vis endommagée de la même manière que le fait le tournevis sur une tête en bon état. Son filetage inversé lui permet de visser dans la tête quand il tourne dans le sens de dévissage de l’ensemble. Le principal écueil consiste à choisir la bonne taille d’extracteur, ensuite, vous l’utilisez comme un embout normal sur une dévisseuse électrique.

Facilitez le dévissage grâce à deux méthodes

Première méthode basée sur les différences de températures :

Vous refroidissez votre tige de tournevis avec des glaçons ou vous la chauffez. Quand la température du tournevis se propage à la vis, cette dernière se dilate, sous l’effet de la chaleur, ou se contracte, sous l’effet du froid. Même si ces variations sont très légères, cela permet d’avoir du jeu entre le support et la vis et de pouvoir la dévisser.

Deuxième méthode : avec du dégrippant

En appliquant un peu de dégrippant ou de l’huile pénétrante de type WD-40, vous facilitez ainsi le mouvement entre différentes pièces et notamment entre la vis et son support. Vous vaporisez le produit sur la vis en vous assurant qu’il pénètre bien entre le support et celle-ci. Patientez quelques minutes, et tentez à nouveau de dévisser, cela devrait être plus simple.

A lire aussi :

Deco et Ambiances

891