Comment déraciner un arbre ?

Quand vous avez besoin de déraciner un arbre, vous avez la possibilité d’employer différentes techniques. Manuelle, chimique ou mécanique, comment choisir la bonne méthode en fonction de l’arbre que vous devez déraciner ? C’est la question à laquelle nous répondons !

Déraciner Un Arbre
© istock

Déraciner un arbre : la technique manuelle

La méthode manuelle ne suppose pas un arrachage à la main et heureusement. Il vous faut un véhicule solide et puissant, un 4 x 4 par exemple et une chaîne.

Vous allez déjà arracher la souche et vous devez alors enrouler la chaîne autour de votre arbre. Ensuite, vous fixez simplement cette chaîne au tracteur ou au 4 x 4. Vous devez vous assurer que le véhicule dispose bien d’un système de tractage solide pour ne pas endommager ce dernier.

Le déplacement du véhicule se fait en douceur et sans à-coups. Il suffit de tirer jusqu’à ce que les racines soient visibles. Ensuite, vous devrez les couper à l’aide d’un outil spécial comme : une pioche, un louchet, une pelle ou une pioche hache. L’arbre que vous avez déraciné peut par la suite être brûlé et ses cendres sont utilisées en guise d’amendement.

Si l’arbre est vraiment vieux, il possède sans doute des racines très importantes et elles ne peuvent pas être toutes dégagées. Il faut alors procéder par étapes et mettre à nue les racines qui sont situées à 50 cm de profondeur. Essayez de désolidariser les racines en périphérie en les tranchant avec une pioche quand elles sont assez petites et fines. Tronçonnez-les si elles sont plus grosses.

Déraciner un arbre : la technique mécanique

Cette technique est un peu plus coûteuse, mais elle est très efficace et radicale. Elle s’avère également très rapide. Elle demande cependant un matériel spécifique comme un matériel à traction ou une pelleteuse. Le tractopelle est très pratique : il permet d’extraire la souche, mais également d’assurer son transporteur à la déchetterie. À moins de vous faire prêter ce matériel si vous le pouvez, vous devez le louer et faire appel à un conducteur. Cela vous coûte de ce fait un peu d’argent.

Si jamais, votre terrain est caillouteux, vous devez alors utiliser une essoucheuse à disque. Cet outil comprend des couteaux en acier et il convient parfaitement à ce type de travail. L’essoucheuse permet de couper la souche en copeaux grâce au fraisage ou au rognage. Les copeaux que vous avez alors obtenus peuvent vous servir au paillage ou au compost. C’est une technique qui n’est pas du tout adaptée aux terrains en pente ou difficiles d’accès.

Sachez également que quand vous utilisez certains engins comme le tractopelle, vous risquez d’endommager la végétation qui se trouve autour. Il faut donc rester très vigilant et faire attention aux plantations que vous avez autour.

Déraciner un arbre : la technique chimique

Cette technique est souvent appelée de dessouchage chimique, cela s’explique par l’emploi de produit chimique. En fait, vous allez injecter un produit dans le tronc qui va dévitaliser l’arbre en le tuant. Il faut creuser un trou de dix centimètres environ de profondeur. Vous utilisez alors un produit, le plus souvent à base de chlorate de soude ou de sulfate d’ammonium.

Ces deux produits étant très dangereux, la prudence s’impose lors des différentes manipulations. Le contact avec la peau et les émanations sont éminemment toxiques. C’est la raison pour laquelle, ils ne sont employés que par les entreprises spécialisées qui savent comment s’en servir. Ils sont toxiques pour la santé et pour l’environnement.

Il faudra donc faire appel à des professionnels si vous souhaitez déraciner votre arbre de cette manière. Ce sont les seuls habilités à employer ce type de produits.

Deco et Ambiances

1061

Aucun commentaire à «Comment déraciner un arbre ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires