Comment bouturer l’aloe vera ?

L’Aloe Vera est une plante star qui est très graphique et très décorative. De petite taille ou d’une taille un peu plus importante, l’Aloe Vera est facile à cultiver même à l’extérieur. Elle est utilisée depuis l’Antiquité dans la gastronomie, dans la cosmétique ou en plantes d’intérieur pour ses qualités dépolluantes. Elle est de plus facile à bouturer, voici les différentes méthodes !

Aloe Vera
© istock

Les prérequis pour bouturer

Vous ne pouvez bouturer qu’une plante parfaitement saine et de plus qui possède des rejets à sa base.

Il faut commencer par dépoter la plante en prenant la terre qui l’entoure et en conservant le maximum de racines.

Préparez un pot en terre cuite, dont le fond est percé et placez un lit de billes d’argile. Faites un trou dans la terre et enterrez la bouture peu profondément. Mettez votre pot à la lumière dans une pièce, dont la température est située entre 18 et 21° C. Evitez les courants d’air et arrosez légèrement au bout de 15 jours et laissez sécher complètement avant de recommencer.

Comment bouturer sans racine ?

C’est une technique délicate qui demande un certain savoir-faire. Voici les différentes étapes :

  • Une fois votre rejet d’Aloe Vera prélevé, laissez sécher quelques jours pour favoriser la cicatrisation.
  • Préparez un substrat avec du terreau que vous drainez par l’apport d’une grosse quantité de sable de rivière et ajoutez du terreau spécialement dédié aux cactus.
  • Percez un trou au centre pour y mettre votre rejet.
  • Installez votre plant sans enterrer les feuilles dans ce mélange et arrosez avec parcimonie.
  • Puis, posez votre bouture d’Aloe Vera dans une serre ou un emplacement chaud, baigné de soleil et laissez le temps passé.
Bouturer Aloe Vera
© istock

Comment bouturer avec une feuille ?

Cette technique ne permet pas forcément une réussite à 100 %.

  • Sélectionnez une feuille parmi les plus anciennes.
  • Il est préférable d’employer un couteau qui écrasera moins la feuille que le sécateur qui risque de l’abimer.
  • Votre couteau doit être propre et parfaitement aiguisé, de cette manière la coupe est bien nette et la cicatrisation se fait beaucoup plus facilement.
  • Laissez sécher à l’air ambiant durant deux à trois jours, il faut attendre qu’apparaisse le cal de cicatrisation.
  • Placez la bouture de manière bien droite dans le pot rempli d’un mélange de terreau drainant et allégé et de sable. Vous devez mettre ces deux éléments à parts égales.
  • Avec un vaporisateur, brumisez le terreau, la surface doit être légèrement humide.
  • Mettez le tout dans un endroit au contact du soleil direct et à l’abri des courants d’air. Brumisez une fois par semaine. La surface doit être humidifiée sur quelques centimètres.

Vous savez que la bouture a pris quand vous voyez une feuille apparaitre ou si quand vous tirez légèrement sur le rameau, vous sentez une résistance.

Comment bouturer avec un rejeton avec racine ?

Cette technique est la plus efficace, mais également la plus simple. Elle est réalisée à partir d’un rejeton avec des racines. Vous le prenez de préférence sur la tige principale, proche des racines. Voici quelques conseils pour bien choisir le rejeton :

  • Il faut qu’il possède ses propres racines ;
  • Il doit avoir au moins quatre feuilles ;
  • Il faut que sa taille soit 5 fois plus petite que la plante mère.

La technique en quelques étapes :

  • Éclaircissez la tige principale, sortez si vous le pouvez la plante mère, sans l’abimer pour choisir plus facilement votre rejeton ;
  • Une fois que vous avez sélectionné celui que vous souhaitez, coupez-le et replantez la plante ;
  • Laissez sécher durant quelques jours pour améliorer sa cicatrisation.

Ensuite, il suffit de procéder comme pour les deux autres boutures en assurant un bon drainage et un arrosage modéré.

Deco et Ambiances

226

Aucun commentaire à «Comment bouturer l’aloe vera ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires