Comment arroser un bonsaï ?

Le bonsaï demande des soins particuliers. L’arrosage est un soin important et il ne faut pas faire d’erreurs. L’arrosage est très important ! Une quantité d’eau adéquate permet de garder votre bonsaï en vie et en bonne santé.

Arroser Bonsai
© istock

Pourquoi arroser un bonsaï ?

Le bonsaï est originaire de pays tropicaux. Il a besoin d’un maximum de lumière mais sans exposition directe au soleil. Il lui faut aussi une chaleur constante et de l’humidité permanente mais pas n’importe laquelle !

Le bonsaï est composé de 70 à 95 % d’eau. Elle permet l’acheminement des nutriments depuis les racines jusqu’aux feuilles. La terre d’un bonsaï ne doit pas être constamment gorgée d’eau.

Quelle fréquence d’arrosage ?

Il est impossible de définir une fréquence d’arrosage générale. Le bonsaï doit être observé quotidiennement pour ajuster l’apport en eau. Plus il est exposé à la lumière, plus le pot est petit, plus il faut arroser.

Chaque espèce a des besoins différents

Les bonsaïs d’extérieur ont besoin d’être arrosés plus souvent qu’une espèce qui reste à l’intérieur. Le soleil, le vent, la lumière l’assèchent davantage. Mais tout dépend des conditions météorologiques !

À lire également :

De nombreux paramètres à prendre en considération

Un bonsaï d'intérieur doit être davantage arrosé en été et en hiver. L’air est plus chaud et plus sec.

S’il fait chaud est que le taux d’humidité est élevé, le temps de séchage du sol est plus long et les arrosages moins fréquents.

Si le pot est petit, l’arbre va sécher plus vite. Plus il y a de terre, plus la réserve d’humidité augmente. Le substrat peut être plus ou moins drainant. Il faut également en tenir compte.

Quelle eau utiliser ?

Le plus simple est d’utiliser l’eau du robinet mais en fonction des régions, elle peut être très calcaire. Elle contient également du chlore qui peut être néfaste à certaines espèces. Si l’eau est calcaire, vous pouvez la faire bouillir puis la laisser refroidir avant d’arroser. Il est possible d’utiliser une carafe filtrante. Mais le plus simple reste de laisser reposer l’eau pendant 24 heures avant de l’utiliser pour arroser.

L’eau de pluie est parfaite pour l’arrosage des bonsaïs comme de toutes les autres plantes. Elle est gratuite, non traitée, est riche en minéraux. Dans tous les cas, l’eau doit être à température ambiante.

Comment bien arroser son bonsaï ?

Plusieurs techniques d’arrosage sont disponibles pour un bonsaï.

Le bassinage

C’est la technique la plus courante mais il ne faut pas se tromper. Elle ne consiste pas à tremper le bonsaï dans une bassine. Au contraire, il s’agit d’arroser l’arbre par une pluie fine tombant au-dessus du feuillage en utilisant un arrosoir à pomme fine. L’arbre est arrosé, les feuilles débarrassées de la poussière et d’éventuels acariens.

Certaines espèces n’apprécient pas ce type d’arrosage. C’est le cas pour tous ceux qui sont sensibles à l’oïdium (le chêne, l’érable, le mélèze…). Le bassinage doit également être évité lorsque le bonsaï est en fleurs.

Avec le bassinage, il est nécessaire d’arroser de manière abondante, jusqu’à ce que l’eau sorte par les trous d’évacuation.

Pour les bonsaïs d’intérieurs, placez les arbres dans la douche ou la baignoire le temps du bassinage.

Le tuyau d’arrosage

Si vous avez plusieurs bonsaïs à arroser à l’extérieur, le tuyau d’arrosage est plus pratique. Il doit obligatoirement être équipé d’un pistolet d’arrosage à pression réglable. Cette pression doit être la plus faible possible pour ne pas bousculer le substrat.

Une bouteille d’eau

Pour les bonsaïs d’intérieur, la méthode du bassinage peut être difficile à utiliser. Une simple bouteille d’eau peut suffire mais elle permet d’arroser uniquement le substrat.

La vaporisation ou brumisation

La brumisation peut venir compléter un bassinage ou un arrosage. C’est une bonne solution pour augmenter le taux d’humidité de manière ponctuelle sans ajouter trop d’eau au substrat.

Deco et Ambiances

1208

Aucun commentaire à «Comment arroser un bonsaï ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires