Comment bien arroser une orchidée ?

Les orchidées sont de plus en plus adoptées comme plantes d’intérieur. Ces fleurs de grande beauté et au charme exotique sont toutefois réputées pour être difficiles à entretenir. L’arrosage, notamment, pose problème, car cette plante délicate a besoin de beaucoup d’eau, mais l’excès d’eau peut aussi la tuer. L’arrosage de l’orchidée doit donc être fait de façon soignée et précise.

Arroser Une Orchidée
© istock

Présentation de l’orchidée

Les orchidées sont des plantes de la famille des orchidacées qui compte près de 30 000 espèces différentes retrouvées partout dans le monde, sauf en zone désertique ou semi-désertique. Parmi ces innombrables espèces d’orchidées, deux sont particulièrement cultivées et utilisées comme plantes d’intérieur, ce sont les orchidées cymbidium et les orchidées phalaenopsis. Ces deux espèces sont, en effet, plus faciles d’entretien et plus résistantes.

Dans la nature, les orchidées sont des plantes épiphytes qui poussent sur des arbres sans toutefois les parasiter grâce à leurs racines aériennes. Ces plantes peuvent aussi se développer sur le sol ou entre des rochers où elles développent des racines superficielles.

L’orchidée est une fleur considérée comme étant raffinée et délicate. Son charme est en grande partie dû à sa colonne ou gynostème situé au milieu de la fleur et qui rend celle-ci immédiatement reconnaissable, car c’est la seule à être dotée d’un tel organe.

Les fleurs d'orchidées ont une taille qui varie en fonction des espèces et peut aller de 5 millimètres à 25 centimètres de diamètre. La durée de la floraison varie, elle aussi, d’une espèce à l’autre et peut aller de 24 heures pour certaines espèces, à près de neuf mois avec des floraisons successives pour d’autres.

Les feuilles sont couvertes de pores ou stomates, qui permettent à la plante de respirer. Elles sont généralement vertes ou marbrées et certaines espèces ont même des feuilles colorées.

Arrosage de l’orchidée : quelle eau favoriser ?

L’orchidée apprécie peu le calcaire, il faut donc lui donner une eau peu calcaire comme l’eau de pluie, l’eau minérale avec un taux de calcium bas (moins de 10 milligrammes par litre) comme la Volvic, l’eau de source du Mont Roucous ou l’eau de source des Monts d’Arrée. L’eau osmosée et l’eau provenant d’une carafe filtrante peuvent aussi servir à l’arrosage des orchidées.

Vous pouvez également utiliser de temps en temps de l’eau du robinet pour arroser vos orchidées. Dans ce cas, il est conseillé de rajouter à cette eau quelques gouttes de jus de citron qui a un effet anti-calcaire qui protège la plante.

Certaines eaux sont à proscrire pour l’arrosage des orchidées comme l’eau adoucie ou l’eau déminéralisée. Celles-ci contiennent des ions sodium qui peuvent gravement nuire à la plante.

Comment savoir si mon orchidée a besoin d’eau ?

L’orchidée a besoin d’être arrosée abondamment, mais il est important de suffisamment espacer les arrosages pour ne pas laisser pourrir ses racines. Le substrat doit donc être parfaitement sec pour un nouvel arrosage, ce qui prend une semaine en moyenne lorsque la plante est en fleur.

Pour savoir s’il est temps d’arroser une orchidée, il est possible d’enfoncer un doigt dans le substrat sur une profondeur de deux centimètres. S’il n’y a plus d’humidité, il est temps d’arroser. Il est aussi possible de savoir si le pot est sec en le soupesant. S’il est plus léger, c’est qu’il ne reste plus d’humidité dans le substrat.

Pour faciliter la détermination des moments opportuns pour l’arrosage, l’idéal est de cultiver l’orchidée dans un pot transparent. Il ne faut alors arroser la plante que lorsque les racines sont redevenues grises. Des racines brillantes et vertes sont le signe d’un substrat encore trop humide pour un nouvel arrosage.

S’il n’y a plus de fleurs, l’arrosage doit être moins fréquent. Il doit alors se faire toutes les deux semaines environ.

Comment arroser l’orchidée ?

Il existe deux façons répandues d’arroser les orchidées et chacune est défendue ardemment par une partie des amoureux et des spécialistes de cette plante. Il n’existe pas de consensus quant à la meilleure façon de faire, mais il semble que les deux méthodes donnent de bons résultats si elles sont correctement exécutées.

Immerger les orchidées

Il s’agit de plonger le pot dans une eau à température ambiante ou très légèrement tempérée. Pour ce faire, il faut procéder par étapes :

  • remplir un bac ou un seau d’eau ;
  • déposer le pot dans le pot en l’immergeant complètement pendant quelques minutes ;
  • lorsque les racines deviennent vertes, il est temps de sortir le pot de l’eau ;
  • égoutter le pot et le poser à un endroit où l’excédent d’eau peut s’évacuer par le bas ;
  • ne remettre le pot sur sa soucoupe ou son cache-pot que lorsque l’eau ne goutte plus.

Arroser les orchidées

C’est un arrosage classique comme il est pratiqué avec les autres plantes, mais pour l’orchidée, des précautions supplémentaires doivent être prises.

  • Arrosez avec autant d’eau que possible jusqu’à ce qu’elle déborde du pot ;
  • laissez le temps à l’orchidée d'absorber l’eau pendant quelques minutes avant de vider l’excédent d’eau ;
  • laissez égoutter complètement avant de remettre l’orchidée à sa place.

Pourquoi la vaporiser régulièrement ?

Les orchidées sont originaires de zones tropicales où le taux d'humidité est constamment élevé. La plante habituée à un tel climat supporte mal l’air sec de nos intérieurs, notamment en hiver, lorsque le chauffage est allumé. Il est donc nécessaire de vaporiser l’orchidée une fois par jour avec un spray contenant une eau peu calcaire.

L’alternative à la vaporisation au spray consiste à placer le pot sur une soucoupe en argile contenant un peu d’eau qui en s’évaporant apporte à la plante l’humidité dont elle a besoin. Il faut toutefois veiller à ce que l’eau ne soit pas en contact avec la base du pot.

Les erreurs à éviter

L’orchidée est donc une plante délicate qui nécessite beaucoup de soins et de patience. En plus de ses exigences, certaines erreurs peuvent lui être fatales. Ainsi, il ne faut pas arroser trop souvent, ni laisser la plante se dessécher. Il faut aussi éviter de la suralimenter en engrais, ce qui peut lui être aussi fatal que l’excès d’eau.

Certains préconisent de placer des glaçons dans le pot pour laisser la plante profiter de l’eau produite par la fonte et ainsi créer un arrosage durable. C’est une autre erreur qui peut tuer la plante. L’orchidée préfère, en effet, les températures douces et les glaçons peuvent lui provoquer un choc thermique qui peut la tuer en abîmant ses racines.

Deco et Ambiances

559

Aucun commentaire à «Comment bien arroser une orchidée ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires