Comment accrocher un tableau lourd ?

Accrocher un cadre lourd peut relever du défi. En effet, si vous utilisez un support peu ou pas adapté, ce dernier risque de tomber ou de se casser. Il est indispensable d’être très vigilant pour ne prendre aucun risque d’abimer le sol ou le mur. Nous vous expliquons comment procéder pour vous assurer une fixation solide et durable !

Accrocher Tableau
© istock

Première étape : pesez votre tableau

Il est indispensable de connaitre exactement le poids du cadre ou du tableau que vous souhaitez accrocher au mur. C’est un élément qui va être déterminant dans le choix des fixations utilisées. Vous pouvez utiliser une balance de salle de bain. S’il ne tient pas dessus, pesez-vous sans le tableau et ensuite avec. Vous obtenez ainsi son poids réel. Si votre tableau pèse moins de 2.5 kilos, sa légèreté vous permet une fixation avec seulement des cimaises murales spéciales tableaux.

Si vous ne souhaitez pas abimer vos murs ou si vous êtes locataire, pensez au système de fixation sans percer les cloisons.

Pour les tableaux de plus de 2.5 kilos, il faut envisager d’autres systèmes d’accroche qui assurent alors leur stabilité et votre sécurité.

Quels systèmes d’accroche selon le poids du tableau ?

Il faut savoir que la plupart des murs sont construits de la manière suivante : ils présentent une structure en bois et ensuite, un matériau est coulé ou posé. Dans les maisons datant surtout d’avant 1940 , les murs étaient le plus souvent en plâtre. Alors que concernant les maisons modernes, les cloisons sèches sont en gypse, le plus souvent.

De manière générale, les cadres qui pèsent moins de 2.5 kilos peuvent être accrochés avec une simple bande adhésive, un ruban spécialement destiné à cet usage ou un crochet mural adhésif.

En revanche, les tableaux qui pèsent entre 2.5 kilos et 10 kilos peuvent être accrochés à l’aide d’un ancrage mural en plastique spécialement dédié à une cloison sèche ou un ancrage à gypse.

Pour les tableaux de 10 kilos à 25 kilos, il est recommandé d’utiliser un ancrage mural en métal ou un ancrage papillon. Il faut que ces fixations soient parfaitement bien accrochées sur le mur.

Si vous avez un tableau plus lourd ou que vous souhaitez accrocher plusieurs cadres, pensez alors au système de suspension à tableaux avec des crochets, des câbles ou des rails.

Accrocher le cadre sur les montants en bois

Pour les cloisons sèches ou les murs en plâtre, construits avec une structure en bois, c’est la solution la plus simple. Les montants constituent en fait la partie la plus solide de vos murs. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’accrocher vos cadres les plus lourds directement dessus.

Le seul petit bémol réside dans le fait que les montants ne sont pas forcément à l’endroit où vous souhaitez placer votre tableau. Dans ce cas, le système de suspension avec un rail d’accrochage est une solution plus propice. Vous pouvez alors utiliser toute la longueur des cimaises pour suspendre vos tableaux.

Comment dénicher les montants dans votre cloison ?

Ces montants sont généralement espacés de 40 centimètres environ. Vous avez la possibilité de les repérer en tapotant légèrement votre mur. Tant que le bruit est creux, c’est qu’il n’y a pas de montants. Vous pouvez aussi utiliser un détecteur de montant, il est principalement recommandé pour les murs en plâtre où les montants sont détectables plus difficilement.

  • Si votre tableau mesure plus de 40 centimètres ou si la longueur entre les deux montants est plus longue, vous vous aidez avec un niveau à bulle et deux vis. Celles-ci permettent d’accrocher une pièce de bois fine sur le mur. Il est recommandé de mettre une vis dans au moins deux montants pour assurer plus de solidité. Ensuite, il vous suffit de mettre des accroches sur la pièce de bois avec des vis ou des clous selon les systèmes.
  • Si votre tableau est plus petit, vous utilisez un support de montage que vous placez sur un montant en bois. Il faut pouvoir placer plusieurs clous. Plantez les clous dans le montant et accrochez votre tableau. Si votre mur est en plâtre, choisissez plutôt des vis.
  • Si vous ne pouvez pas accrocher vos tableaux dans les montants, misez sur d’autres solutions.

Les boulons d’ancrage

Les boulons d’ancrage sont proposés sous différents modèles de manière à s’adapter à tous les types de murs. Il faut bien les choisir selon le poids du tableau, mais également selon la nature de votre mur. Vous percez un petit trou dans votre cloison avant d’y insérer la vis ou le boulon pour accrocher le tableau.

Bon à savoir :
Si votre cloison est en plâtre, il est indispensable de prévoir vis et boulon pour accrocher votre cadre, si vous ne placez que des vis, vous prenez le risque d’abimer votre mur.

Si votre cloison est en placoplâtre, il est alors nécessaire d’employer des chevilles Molly. Celles-ci ont la particularité de s’ouvrir une fois que vous les avez enfoncées dans le mur. Les chevilles en plastiques sont également utiles, car elles gonflent quand vous enfoncez votre vis.

Les chevilles classiques sont conseillées pour les murs en plâtre. Vous percez le trou aux dimensions correspondant à la cheville. Vous enfoncez celle-ci et vous la ressortez. Vissez ensuite la vis pour la faire gonfler. Dévissez le temps de disposer le tableau et revissez une fois qu’il est en place.

Les chevilles papillon : elles permettent de maintenir les tableaux au poids important. Elles fonctionnent grâce à un système de ressort. C’est sur l’arrière du mur que repose le poids de votre cadre. Le trou que vous devez percer sera un peu plus large que lors d’autres fixations.

Les chevilles à placoplâtre : elles assurent une tenue parfaite aux tableaux les plus lourds. Ces charges sont bien supportées, car elles sont agrippées derrière le mur. Vous insérez la cheville dans le trou. Une fois que vous placez correctement votre vis, les pièces métalliques s’ouvrent dans le mur.

Les ancrages muraux

Les ancrages muraux sont parfaits pour les cloisons sèches sans structure en bois. Ces ancrages sont appelés ancrages gypse. Ils apportent plus de stabilité à l’objet que vous accrochez. Il en existe de différents types : certains sont en métal et d’autres en plastique.

Ils conviennent aux tableaux de moins de 10 kilos. Le fonctionnement est le suivant : quand une vis est introduite, deux petites pattes se dilatent et soutiennent ainsi la vis solidement.

Si votre tableau pèse plus de 10 kilos, employez des ancrages muraux en métal obligatoirement. Les ancrages en plastique peuvent s’avérer insuffisants. Privilégiez les boulons à bascule, les chevilles Molly ou les ancrages papillon.

Le système de suspension pour tableaux

Le système de suspension pour tableaux avec rail d’accroche, câble de suspension et crochets est parfait pour des cadres lourds. Ils sont suspendus par des câbles attachés à des rails. C’est très pratique pour différentes raisons : la sécurité d’une part, le fait de n’avoir pas à percer plusieurs trous pour décorer votre mur et la facilité avec laquelle vous renouveler le décor en disposant de nouveaux tableaux.

Il faut savoir que ces rails sont capables de supporter n’importe quel poids. Ce système convient aux murs de toute nature. L’emplacement et la hauteur des tableaux sont réglés très facilement et autant de fois que vous le souhaitez et sans outil.

Les crochets muraux

Les crochets muraux peuvent être intéressants pour accrocher des tableaux lourds. Il est en revanche préférable de clouer directement dans le montant du mur. Ce type de fixation est parfaite pour des cadres pesant entre 12 et 24 kilos. Les crochets adhésifs ne conviennent qu’aux tableaux légers pesant moins de 2.5 kilos. Ils n’abiment pas votre mur.

Deco et Ambiances

891

Aucun commentaire à «Comment accrocher un tableau lourd ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires