Comment choisir le bon rouleau pour peindre son plafond ?

La peinture du plafond est souvent redoutée lorsque vous décidez de rénover une pièce de votre maison. Il faut savoir comment l’appliquer correctement et comment choisir le bon rouleau. En effet, la sélection de cet outil est primordiale, car c’est lui qui vous assure une pose de la peinture parfaite et un résultat à la hauteur de votre envie. Voici quelques conseils pour faire le bon choix !

Rouleau Peinture Plafond
© istock

Un rouleau avec réservoir : pour un plafond sans démarcation

Ces dernières années, des rouleaux avec réservoir ont fait leur apparition dans les rayons peinture des magasins de bricolage.

Certes, ils restent plus chers à l’achat, mais ils sont aussi très pratiques quand on envisage de repeindre son plafond. Le réservoir intégré évite à la personne qui peint de nombreux allers et retours incessants pour recharger son rouleau. Il reste ainsi uniquement à sa tâche et cela lui permet de réaliser son travail plus rapidement.

C’est un outil intelligent qui intéressera les utilisateurs les plus exigeants.

Le rouleau anti-goutte : très pratique pour la peinture au plafond

Il existe plusieurs sortes de rouleaux sur le marché : les rouleaux en mousse, à façade, à laquer, à lasure… mais pour la mise en peinture du plafond, le plus adapté reste le rouleau anti-goutte. La différence avec les rouleaux classiques tient au fait que le manchon présente des fibres de 12 mm de longueur, ce qui évite à la peinture de goutter. Tous ceux qui ont déjà repeint un plafond savent parfaitement que cela constitue un véritable atout. Ce type de rouleau retient parfaitement la peinture entre ses fibres au moment où vous le passez sur le support que vous souhaitez repeindre.

De plus, ils présentent deux autres avantages : ils peuvent absorber une quantité de peinture relativement importante. Cela permet à l’utilisateur de gagner en énergie et en temps.

Quelques conseils pour faciliter l’application de la peinture au plafond

Évidemment le choix de son rouleau est très important, mais celui-ci ne peut pas se limiter à la sélection entre rouleaux à réservoir ou anti goutte. L’ergonomie est également un critère primordial en raison des efforts qu’exige le passage de la peinture sur son plafond. Il faut aussi s’organiser de manière judicieuse.

Voici quelques conseils et astuces pour vous aider à travailler dans les bonnes conditions :

Protégez votre sol avec beaucoup de soin. Même en utilisant un rouleau anti-goutte, vous risquez de faire quelques petites taches. Il faut donc recouvrir le sol d’une bâche ou de carton. Dans les deux cas, il est nécessaire qu’ils soient bien fixés et qu’ils ne bougent pas durant vos travaux.

Protégez-vous : mettez des vêtements déjà anciens et tachés. Essayez également de protéger vos cheveux avec un vieux foulard ou une casquette à laquelle vous ne tenez pas particulièrement.

Pensez à la perche télescopique : quelle que soit la hauteur de votre plafond, la perche télescopique reste un outil qui vous rend bien service. Pensez-y, car elle présente de nombreux avantages : elle vous laisse une grande liberté de mouvement et si vous avez des plafonds à une hauteur classique, elle peut vous éviter l’escabeau ou l’échafaudage.

Vous avez un recul plus important, ce qui vous permet de déceler tout de suite les petites imperfections et d’y remédier quand il est encore temps de le faire. Il est également plus rapide de passer la peinture de cette manière puisque vous n’avez pas besoin de descendre sans cesse pour recharger votre rouleau. Cela vous évite des allers et retours qui au bout d’un certain temps peuvent être très fatigants. La perche est adaptable à différents types de rouleaux comme le rouleau avec réservoir et le rouleau anti-goutte.

Utilisez des accessoires malins qui vous facilitent ce travail. C’est le cas notamment du récipient vous permettant de déposer la peinture au fur et à mesure de vos besoins, le bac à peinture, mais également de la grille d’essorage qui est très utile dans le cadre de ce travail. Il est en effet important d’essorer un peu votre rouleau avant de commencer à peindre. C’est encore plus vrai dans le cas du plafond.

La qualité de la peinture utilisée :

Ne vous précipitez pas sur la première peinture que vous voyez. Misez plutôt sur une qualité supérieure. Même si votre peinture est plus coûteuse, elle sera plus simple à appliquer et plus durable dans le temps.

Une peinture de mauvaise qualité ou qui ne correspond pas à cet usage vous demandera plus de temps et d’effort pour parvenir à un résultat correct. Il faut que cette dernière apporte de la lumière et qu’elle soit facile à poser.

Il faut qu’elle soit bien épaisse et parfaitement couvrante. Si elle est suffisamment épaisse, cela limite le risque de coulure. Vous avez le choix entre une peinture acrylique et une peinture glycéro. Cette dernière est plus opacifiante et plus résistante, mais elle est également odorante et dégage des composés organiques volatiles toxiques.

Elle peut être plus compliquée à appliquer, mais elle est plus couvrante et le rendu est plus lisse.

La peinture acrylique est plus répandue et facile à utiliser en raison notamment du nettoyage qui se fait à l’eau tout simplement. Elle ne contient que peu de solvant et elle sèche assez rapidement, généralement un temps d'une ou deux heures, suivant son application.

Deco et Ambiances

1062

Aucun commentaire à «Comment choisir le bon rouleau pour peindre son plafond ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires