Comment choisir l’implantation de sa cuisine ?

Lorsque vous devez aménager votre cuisine dans le cadre de la construction ou de la rénovation de votre cuisine, vous devez trancher de nombreuses questions. Parmi celles-ci, l’implantation de la cuisine. Celle-ci est cruciale, car elle définit la façon dont vous pourrez utiliser cette pièce et ses limitations. Nous vous expliquons dans cet article tout ce que vous devez savoir pour bien choisir l’implantation de votre cuisine.

Implantation Cuisine
© istock

Définir les besoins et les possibilités

L’implantation de la cuisine dépend en grande partie de vos besoins. Vous devez donc y réfléchir posément avant de vous lancer dans ces travaux. Par exemple, si vous désirez une cuisine pratique aussi bien pour préparer de bons plats que pour partager des moments agréables avec vos amis, une implantation en G est idéale. Mais si vous désirez économiser de l'espace et avoir une cuisine minimaliste, une cuisine en I ou en L peut faire l’affaire.

Vos possibilités en termes d’implantation sont aussi déterminées par l'espace dont vous disposez. Dans un petit espace, les implantations en îlot ou en G sont plus compliquées, alors que les implantations en I, en L ou en couloir sont mieux adaptées.

Les différentes implantations possibles

Vous pouvez aménager votre cuisine avec diverses implantations dont les principales sont les implantations en L, en I, en U, en G.

Implantation en I

Le plan de cuisine en I consiste à aménager l’espace sur un seul pan de mur. Il peut s’agir aussi bien d’une cuisine ouverte que d’une cuisine fermée. C’est la configuration la plus économe en ressources financières et en espace, mais elle s’adapte à tous les styles de décoration et peut être design, minimaliste ou rustique. On la retrouve principalement dans les studios et petits appartements.

Bien que très pratique, la cuisine en I est peu conviviale et laisse peu de place aux moments de partage en famille ou entre amis. Elle peut toutefois être améliorée avec un îlot central qui apporte une touche de modernité et de chaleur. L'îlot central crée un nouvel espace dans la cuisine en I, un espace qui peut servir à la préparation des plats, mais aussi aux repas.

Implantation en L

La cuisine en L est aménagée le long de deux murs perpendiculaires. Elle est plus pratique que la cuisine en I, mais nécessite plus d’espace. Elle peut être aménagée dans un espace ouvert ou fermé, vaste ou exigu. Elle permet de disposer de plus d’espace pour travailler et de plus de rangements.

La cuisine en L pose toutefois un problème à la jonction des deux bras du L où le traitement des angles peut difficilement être optimisé, notamment en ce qui concerne l’ouverture des placards et l’utilisation des appareils électroménagers. Ce type de cuisine peut sembler simpliste, mais son aménagement nécessite une longue réflexion qui permet d’éviter les erreurs d’aménagement qui rendent la cuisine peu pratique.

Implantation en U

La cuisine en U nécessite encore plus d’espace, car elle s’articule sur trois murs qui doivent être séparés d’une distance suffisante pour offrir une liberté de mouvement et de travail suffisante. Elle est ergonomique et pratique, car elle est moins encombrée que la cuisine en L ou en I. Avec ses nombreux rangements et ses vastes plans de travail, la cuisine en U est idéale pour les familles nombreuses. Elle peut être améliorée avec un îlot central si la surface de la cuisine le permet.

Implantation en G

C’est l’implantation phare des cuisines ouvertes. Elle est dotée d’un plan de travail supplémentaire qui peut recevoir des chaises ou des tabourets pour faire office de table à manger ou de bar. C’est la cuisine la plus conviviale et la plus chaleureuse. Elle est idéale pour les familles nombreuses ou pour les personnes qui reçoivent fréquemment leurs amis.

L’implantation de la cuisine en G n’est toutefois pas possible dans un espace fermé ou insuffisamment ouvert sur le salon ou la salle à manger et elle comporte les mêmes inconvénients que ceux de toutes les cuisines ouvertes. La cuisine en G est aussi la plus coûteuse, car elle nécessite plus de matériaux, de meubles et d’équipements que les autres implantations.

A lire aussi :

Deco et Ambiances

1039

Aucun commentaire à «Comment choisir l’implantation de sa cuisine ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires