Tout savoir sur la cheville à frapper

La cheville à frapper est intéressante, car elle présente un gain de temps certain. C’est pratique surtout quand vous avez un nombre important de fixations à réaliser. Elles sont également bien utiles quand vous posez des éléments très lourds.

Cheville à Frapper
© istock

La cheville à frapper : comment se présente-t-elle ?

Elle ressemble un peu à une cheville nylon classique. Elle est cependant légèrement plus longue et la vis n’est pas tout à fait la même. Elle est plus comparable à un clou qu’à une vis telle qu’on la connait généralement, du fait de ses spirales extrêmement fines. Les chevilles à frapper proposent un ancrage de qualité ce qui permet à tout ce que vous posez de tenir parfaitement, une fois que la vis est mise. Il n’y a aucun risque de glissement ou de chute.

Comment la cheville à frapper fonctionne-t-elle ?

La cheville à frapper se compose des éléments suivants :

  • Une cheville ;
  • Un clou ou une vis.

Le système de fonctionnement est relativement simple. Vous faites déjà un pré trou, puis vous placez la cheville et vous la frappez avec un marteau avec précaution. Elle est ainsi fixée dans la paroi. C’est ensuite, une fois que vous mettez en place la vis ou le clou, qu’elle gonfle pour adhérer parfaitement dans le mur.

Ces chevilles sont parfaitement capables de supporter jusqu’à 160 kilos que ce soit à l’horizontale et à la verticale.

Voici les différentes étapes pour fixer une cheville à frapper :

  • Vous prenez une mèche en sélectionnant un diamètre adapté. C’est celui qui correspond le mieux au diamètre de la cheville.
  • Placez votre cheville face au trou en prenant soin de la tenir bien droite, perpendiculaire par rapport au mur.
  • Commencez à introduire à la main la cheville dans le trou que vous avez percé. Vous laissez la vis dans la cheville quand vous l’introduisez, c’est important.
  • Terminez par la suite en l’enfonçant complètement avec un marteau.
  • C’est à ce moment que le corps de la cheville va gonfler et qu’elle se bloque complètement dans le mur.
  • Ensuite, vous n’avez plus qu’à dévisser la vis et à la revisser pour fixer l’objet.

Les chevilles à frapper : pour quelle utilisation ?

Les chevilles à frapper présentent un atout majeur : elles sont parfaitement adaptées à tous les matériaux : creux ou pleins. Elles sont capables de supporter des charges très importantes, ce qui est également un avantage considérable. Elles demandent assez peu de matériels. Il suffit d’avoir une perceuse pour le pré trou, un marteau pour enfoncer la cheville et un tournevis, grâce à ces trois outils vous avez la possibilité de fixer la cheville.

Le marteau doit être de qualité pour bien placer la cheville et ne pas l’écraser. Vous pouvez prendre une petite masse, parfaitement adaptée à cette tâche.

Les chevilles à frapper ou chevilles à clous ne vous obligent pas à réaliser un trou réel comme dans d’autres cas. C’est le marteau qui fait l’essentiel du travail. Elles sont parfaites pour la finition et les crémaillères de lattage.

Elles sont notamment utilisées pour fixer très solidement des éléments de bois comme les lambourdes de parquet, une terrasse en bois et les tasseaux en lambris.

Chevilles à frapper : quelles dimensions sur le marché ?

Sur le marché, vous avez le choix entre un grand nombre de chevilles à frapper. Pour faire le bon choix et pour assurer une solidité optimale aux travaux réalisés, vous devez prendre soin de bien choisir leur taille. Les deux critères essentiels sont :

  • Leur diamètre: celui-ci est très important pour la résistance mécanique. Il est compris entre 5 et 8 mm. Il dépend du matériau qui sert de support et du poids que vous devez fixer.

Dans du béton : un diamètre de 5 mm supporte jusqu’à 20 kilos, 6 mm de diamètre peut accepter 30 kilos de charge et pour 8 mm, la charge peut être de 50 kilos.

Dans les matériaux pleins : briques pleines, pierre ou parpaings pleins, les charges supportées sont différentes. Elles sont de 15 kilos pour un diamètre de 5 mm, de 25 kilos pour un diamètre de 6 mm et de 40 kilos pour 8 mm.

  • Leur longueur: elle dépend complètement de l’épaisseur de la pièce à fixer. En fonction du diamètre, vous choisissez une cheville la plus longue possible pour apporter une excellente rigidité à l’ensemble. La longueur des chevilles à frapper est comprise entre 30 et 140 mm.

La profondeur du trou à percer est également une donnée importante. Si votre cheville à frapper mesure 30 mm, vous percerez en fait un pré trou de 45 mm, soit la longueur de la cheville et 15 mm supplémentaires. Le but est tout simplement d’obtenir une profondeur d’ancrage réelle de 25 mm.

Quel prix pour les chevilles à frapper ?

Le prix est très variable selon le diamètre et la longueur des chevilles. Ils changent également selon les fournisseurs et selon le nombre dont vous avez besoin. En les achetant en grosse quantité, vous les payez moins cher. En magasin de bricolage classique, comptez environ un euro la cheville et 13 euros pour 20 chevilles dans le diamètre le plus important.

Deco et Ambiances

304

Aucun commentaire à «Tout savoir sur la cheville à frapper»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires