Champignons comestibles : la liste des plus faciles à reconnaître

La cueillette des champignons est une activité amusante et qui promet de bons petits repas ensuite… Si vous vous y connaissez en champignons ! Car la moindre erreur peut être fatale… Avant de partir avec votre petit panier d’osier, il vaut mieux vérifier que vous êtes bien au point sur les variétés à consommer et celles à éviter. Il est pourtant simple de se renseigner et de ne cueillir que des champignons comestibles. Voici la liste des champignons comestibles les plus faciles à reconnaître.

Champignons Comestibles
© Istock

Les champignons comestibles les plus simples à reconnaître

Le cèpe

Cèpe Champignon
© Istock

Il en existe plusieurs variétés :

  • Le cèpe de Bordeaux : il dispose d'un chapeau mesurant entre 4 et 25 cm mais pouvant facilement atteindre les 40 cm ! Il est brun sombre ou couleur café au lait et lisse. Il est un peu gras et le bord de son chapeau est plus clair. Sa chair est blanche ou brunâtre sous la cuticule. Il se trouve entre septembre et octobre, plutôt dans des sols non calcaires, en plaine ou en montagne. Il s'agit de la variété de cèpes la plus connue et la plus goûteuse aussi.
  • Le cèpe bronzé : il se distingue des autres de par ses trois couleurs : brun foncé sur le haut du chapeau, brun clair sur le pied et blanc sous le chapeau. Il est très recherché en raison de ses qualités gustatives. Il est très proche du cèpe de Bordeaux au niveau du parfum et du goût mais reste plus ferme à la cuisson.
  • Le cèpe d'été : il pousse dans les bois feuillus, les lisières, souvent sous un chêne ou un hêtre. Il se trouve entre mai et septembre.

La girolle

Girolle
© Istock

La girolle pousse plutôt dans les bois de conifères ou de feuillus et principalement sous les feuillus et dans les sols peu calcaires. Elle peut être ramassée de juin à septembre ou octobre. Elle se présente sous la forme d'un champignon plutôt jaune orangé, qui tire parfois sur le jaune pâle. Elle a un corps lisse, terminé par des lamelles. Le chapeau a des bords arrondis ou bien plus ou moins sinueux et présente une couleur plutôt dorée, comme le pied.

La girolle ou chanterelle se trouve dans les sous-bois. Elle aime les mousses humides pour se développer et si vous en voyez une, il y a de fortes chances pour que d'autres soient aux alentours car elles poussent souvent en groupe. Elle n'est pas facile à trouver car les amateurs prennent souvent d'assaut les coins à girolles assez rapidement. Elle a un goût très fin et est très bonne pour l'organisme grâce aux minéraux qu'elle contient.

Ne pas confondre avec le clitocybe de l'olivier, assez similaire mais toxique !

Le pied-de-mouton

Pied De Mouton
© Istock

Le pied de mouton est un champignon avec un chapeau assez grand, pouvant facilement atteindre les 15 cm, avec des bords enroulés (surtout quand il est jeune). Il peut être blanc crème ou brun clair. Son pied est blanc crème, sa chair blanche, ferme et assez cassante. Elle peut prendre un goût assez amer lorsque le champignon vieillit.

Il a une odeur très agréable, assez fruitée. Il est possible de le trouver dans les bois entre juin et novembre. Ramassez-le plutôt jeune car trop vieux, il ne serait pas aussi bon.

Le coprin chevelu

Coprin Chevelu
© Istock

Il est très facile à reconnaître car il dispose d'un chapeau blanc, qui tend à noircir à partir du bas, il a une forme cylindrique et en cloche, et est recouvert de mèches blanches. Souvent, le coprin mesure entre 5 et 20 cm. Ses lames sont plutôt ascendantes, serrées, blanches, roses et noires. Le pied, quant à lui, peut mesurer jusqu'à 25 cm. Il est cassant, assez fragile, et creux. Sa chair est blanche.

Il peut se ramasser entre avril et décembre, dans les tourbières, les lisières et les prés. Il se mange encore jeune car il noircit très vite. A déguster cru ou cuit tant son goût est fin ! Petite recommandation, toutefois : vérifiez l'endroit où vous le ramassez car sa texture en fait un champignon tout particulièrement sensible à la pollution atmosphérique. De ce fait, il absorbe facilement les particules.

La coulemelle

Coulemelle
© iStock

Le chapeau de la coulemelle est facilement identifiable et il peut mesurer jusqu'à 30 cm. Il se compose d'un « mamelon » et d'écailles brunes et du reste plus clair. Les lames sont serrées, libres, blanches et tirent plutôt sur le crème avec l'âge.

Le pied mesure entre 15 et 35 cm, est creux et dispose d'un bulbe à sa base et d'un anneau frangé. Ce pied est souvent brun. La chair de la coulemelle est blanche (ou crème) plutôt douce au niveau de la saveur et assez tendre. La coulemelle rappelle un peu la noisette au niveau du parfum.

Ce champignon se ramasse entre avril et octobre dans les bois de feuillus, dans les prés et les lisières. Il peut se cuisiner en accompagnement d'une viande. Il est facile à repérer car assez grand en taille. Mieux veut manger le champignon jeune et sans le pied.

La morille

Morille
© Istock

Il en existe deux variétés :

  • la morille blonde : le pied, comme le chapeau, est blanc crème et creux. Le chapeau mesure entre 3 et 10 cm et est facilement reconnaissable grâce à ses profondes alvéoles et à sa couleur tirant sur l'ocre, avec des crêtes plus claires. C'est un champignon assez fragile qui se trouve surtout dans les lisières, les bois de feuillus, les près, souvent près des frênes ou en bordure de cours d'eau ou encore sur des terrains assez sablonneux. Il pousse entre mars et mai. Il faut faire bien cuire la morille pour la manger.
  • la morille conique : elle a un chapeau conique mesurant entre 6 et 12 cm, plutôt brun à brun noir et qui se composent d'alvéoles irrégulières. Le pied peut mesurer jusque 12 cm et est assez granuleux, plutôt trapu et de couleur crème. Elle a une odeur assez subtile et pousse sur les sols frais, sous les frênes ou dans les tourbières, les forêts de conifères ou de feuillus. Elle se cueille de mars à mai. Attention à bien la sécher ou bien la cuire car sinon, elle sera toxique, comme toutes les morilles.

La truffe noire

Truffe Noire
© Istock

Attention, trésor ! Surnommée le « diamant noir », la truffe noire se présente sous la forme d'une boule brun-noir irrégulière et bosselée avec des verrues en forme de pyramide. Elle peut mesurer de 2 à 10 cm. Sa chair est ferme, cassante, veinée de blanc et plutôt brune voire noire. Son odeur est caractéristique, forte, assez musquée. Elle se trouve surtout dans les bois de feuillus ou enfouie dans les sols calcaires. Elle peut être ramassée sous les noisetiers et les chênes dans le sud de la France, entre novembre et mars. Il faut faire appel au flair des porcs ou des chiens truffiers pour mettre la main sur une truffe.

Bien préparer sa cueillette

Pas toujours évident, mais il faut tout d'abord trouver le bon coin. Si vous connaissez certains lieux où les champignons comestibles poussent comme des pâquerettes, alors mieux vaut les privilégier. Vous pouvez aussi faire fonctionner le bouche-à-oreille et découvrir les coins à champignons de vos amis ou de certains membres de votre famille. Attention, certains préfèrent garder pour eux leur coin à champignons...

Vous devez suffisamment vous y connaître en champignons pour vous risquer à les ramasser. Certains champignons poussent dans certaines régions et pas dans d'autres. Renseignez-vous au préalable.

Une fois le coin à champignons repéré et les variétés identifiées, prenez garde à ne ramasser que des champignons encore fermes, pas trop mûrs. En effet, les champignons trop anciens pourriront plus rapidement.

N'oubliez pas de prendre un couteau avec vous. Ainsi, vous pourrez proprement cueillir votre champignon en coupant simplement le pied. Vous pouvez les identifier plus facilement de cette façon et les préserver du mycélium, à la base du stripe et sous la terre (le mycélium est également appelé « blanc de champignon », il correspond à la graine du champignon, d'un certain point de vue). Mettez-les ensuite dans un panier en osier plutôt que dans un sac plastique, pour éviter les moisissures.

Aucun commentaire à Champignons comestibles : la liste des plus faciles à reconnaître

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires