Propriétaire ou locataire : qui paye pour une canalisation bouchée ?

Vous êtes locataire et vous avez un sérieux problème sur une canalisation qui est bel et bien bouchée. Vous avez épuisé toutes les solutions habituelles, mais rien ne fonctionne. Vous devez alors vous résoudre à faire appel à un professionnel. Mais la grande question dans ce cas est : est-ce à vous ou au propriétaire de payer la facture ? Éléments de réponse !

Une ventouse débouche un évier
© istock

Le débouchage de la canalisation : à la charge du locataire

C’est le locataire qui est considéré comme le responsable de l’entretien de l’appartement ou de la maison et des petites réparations. Ces dernières sont listées dans un décret. Le principe de ces réparations est très simple : c’est au locataire de payer les réparations figurant sur cette liste étant dans le décret. Si la réparation nécessaire n’est pas dans la liste, elle est à la charge du bailleur.

Le décret est très clair concernant le bouchon dans la canalisation ou l’intervention d’un plombier dans cette situation. Il est en effet mentionné dans la partie consacrée aux installations de plomberie, canalisation d’eau : dégorgement.

Si vous avez essayé toutes les méthodes de débouchage et que cela n’a rien donné, il faut alors faire appel à un professionnel et ce n’est pas toujours facile de parvenir à obtenir un rendez-vous rapide. Essayez de vous renseigner et regardez les avis clients sur Internet si vous n’avez jamais eu affaire à ce type de professionnel. C’est au locataire d’agir pour éviter la survenue de problème plus grave et pour retrouver rapidement une utilisation normale de ses équipements.

Les cas où le propriétaire doit prendre en charge les frais de débouchage

Il existe deux situations dans lesquelles le locataire n’a pas à prendre en charge les frais :

  • Quand le bouchon fait suite à une accumulation de dépôts qui date d’une période ultérieure à la signature du bail ou dans le cadre d’une canalisation défectueuse.
  • Si le bouchon est situé dans la partie commune de la canalisation de la résidence.

Les dépôts s’accumulent au fil du temps, et à son entrée dans l’appartement, il est impossible pour le locataire de s’en rendre compte. Parfois, il note que l’eau s’écoule lentement dans son évier ou sa douche, dès son arrivée dans l’appartement ou la maison. Dans ce cas, il doit en parler au propriétaire et lui demander de faire le nécessaire. Il peut se le permettre puisqu’il arrive et ne peut pas être à l’origine du problème.

C’est également le cas, si au moment de son intervention, le plombier remarque que la canalisation est endommagée. Cela peut en effet faire suite à des travaux ou à un mouvement de terrain. Dans cette situation, c’est également au propriétaire de régler la facture.

Si lors de son intervention, le professionnel constate que le bouchon est très loin dans la canalisation et peut-être même dans la partie commune de votre immeuble, le locataire doit alors prendre contact avec le syndic de copropriété. Dans cette situation, c’est à lui de réaliser les démarches pour faire intervenir un plombier. Il doit également régler la facture correspondant à ces travaux.

Quel prix pour le débouchage de la canalisation concernée ?

Les plombiers sont des professionnels qui possèdent le matériel nécessaire, mais aussi les compétences pour intervenir dans ce type de situation. Les prix varient selon les frais de déplacement et la quantité de travail, mais également en fonction des entreprises. En 2020, il était possible de trouver des plombiers intervenant sur une canalisation bouchée et facturant un forfait de 129 euros pour déboucher les canalisations d’évier ou de toilette, déplacement, pièces et main-d’œuvre compris.

Ce n‘est pas un tarif imposé, mais c’est une moyenne. Seront privilégiés de préférence les professionnels qui proposent des forfaits, de cette manière, tout risque de mauvaises surprises au moment du règlement est écarté.

Les entreprises de plomberie qui proposent un service d’urgence sont également plébiscitées, car cette intervention demande une certaine rapidité. Si le locataire n’a plus l’usage de sa douche ou de ses toilettes, il souhaite le retrouver rapidement.

Si le professionnel possède un site Internet avec prise de rendez-vous en ligne, le contact est plus simple. Le locataire peut prendre rendez-vous très facilement le soir par exemple pour le lendemain matin. C’est donc plus pratique pour lui.

Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «Propriétaire ou locataire : qui paye pour une canalisation bouchée ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires