Quand et comment butter les pommes de terre ?

Si vous souhaitez avoir une belle récolte de pommes de terre à la fin de l’été, il faut savoir quand et comment les butter. L’objectif de cette action est de ramener de la terre au sommet de la plante au fur et à mesure de sa croissance pour que le légume ne devienne pas vert et toxique. Voici quand et comment procéder !

Butter Pommes De Terre
© istock

Pourquoi devez-vous butter les pommes de terre ?

Le buttage de pommes de terre présente différents intérêts :

  • Il favorise le développement des tubercules en permettant qu’ils s’épanouissent dans une terre meuble. Cela évite que les pommes de terre deviennent vertes sous l’effet de la lumière. En effet, exposées aux rayons du soleil, elles verdissent. Or, cette coloration est symptomatique de la production de solanine, une substance qui est toxique et qui ne permet pas ensuite de les consommer.
  • Butter les plants de pommes de terre permet de les protéger du gel si c’est fait régulièrement au cours de leur développement. Il faut butter les plants dès que le soupçon de gel est avancé et ensuite laisser les plants sécher pour les couvrir ensuite par un voile de forçage.
  • En buttant les plants de pommes de terre, vous vous débarrassez des adventices tout au long de la période de croissance. À chaque fois que vous maniez la serfouette ou le râteau, vous déracinez forcément quelques mauvaises herbes.

À quel moment butter vos pommes de terre ?

Le buttage des pommes de terre se réalise très tôt et en deux étapes :

Il ne faut pas attendre avant de butter les pommes de terre. Quand les plants mesurent 25 cm de haut, buttez en ramenant la terre de part et d’autre du pied avec une binette. Vous laissez au maximum 10 cm de tige qui dépasse. Il faut attendre plus ou moins longtemps selon la date à laquelle vous avez planté vos pommes de terre. Par exemple, si vous plantez vos pommes de terre début avril, les plants atteindront environ 25 cm après 35 jours environ. Alors que si vous les plantez mi-mai, la levée se réalise en 16 jours généralement.

Une fois que vous avez butté une première fois, il faut recommencer au bout d’une quinzaine de jours. Cela permet de garder les tiges bien droites et dressées et d’éviter qu’elles ne se couchent au sol.

Le buttage sera répété régulièrement tout au long de l’année et surtout durant l’été quand la terre se trouvant autour des plants a tendance à s’affaisser.

Plants De Pommes De Terre
© istock

Comment butter vos pommes de terre ?

Le buttage des pommes de terre se fait de différentes manières et surtout en utilisant différents outils. Tout dépend surtout de la taille de votre planche de pommes de terre.

Commencez par bien choisir les jours où vous buttez. Il est préférable de réaliser cette tâche par temps couvert. Faites attention, le sol ne doit pas être gorgé d’eau surtout.

Voici comment procéder :

  • Dès que les plants arrivent à 25 cm de hauteur, il est nécessaire de ramener la terre de la base au sommet du plant. Le but est de réaliser un monticule de terre en laissant moins de 10 cm du plant hors de terre.
  • Quinze jours plus tard, vous recommencez cette tâche.
Bon à savoir :
Il ne faut pas bouger la terre en profondeur pour ne pas risquer d’endommager les racines.

Utilisez plutôt une binette, une serfouette ou un râteau pour ramener la terre, ces outils sont particulièrement utilisés sur les petites surfaces plantées. Pour ramener la terre autour des plants, vous tournez autour de chaque plant ou en remontant la terre sur un côté du rang puis sur l‘autre côté.

Si en revanche, vous ne disposez que de peu de place entre deux rangs serrés, il est préférable d’employer un petit outil à manche avec une lame pliée qui permet de rejeter la terre sur les côtés. Vous employez cet outil en le tirant vers vous tout en reculant.

Sur les zones de culture plus importantes, vous avez la possibilité d’utiliser un motoculteur avec soc butteur.

La culture sous paillis ou mulch : une bonne alternative

Si vous ne souhaitez pas devoir passer par la case buttage de pommes de terre, le paillis ou le mulch est une bonne alternative.

Il faut déposer un paillis de 15 cm d’épaisseur, directement sur les tubercules placés sur la terre. Le paillis peut être composé de compost sec ou de paille, le principal est que ce paillis soit sec. Il est indispensable d’éviter les tontes de gazon fraîches qui sont trop humides. Plus tard dans la saison, vous avez la possibilité d’ajouter du mulch.

Les avantages du paillis

  • La production dans ce cas est plus généreuse que dans le cadre du buttage traditionnel.
  • Elle facilite très largement la récolte : il suffit de soulever le paillis pour ensuite, récolter les pommes de terre à la main.
  • Comme vous n’abimez pas vos pommes de terre, elles se conservent plus longtemps.

Les inconvénients liés à ce procédé

  • Le problème c’est notamment que la paille peut abriter des limaces ou des mulots qui ensuite vont se régaler avec vos tubercules, il faut donc rester très vigilant.
Deco et Ambiances

679

Aucun commentaire à «Quand et comment butter les pommes de terre ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires