Comment brancher un lave-vaisselle ?

Vous avez enfin décidé de passer au lave-vaisselle afin d’échapper à la corvée après chaque repas… cela pour le plus grand bonheur de toute famille ! Il est tout beau, tout neuf, mais il faut maintenant l’installer. Avec les bons outils en main, le brancher sera un jeu d’enfant à condition de respecter ces étapes !

Lave vaisselle ouvert
© istock

1. Le choix de l’emplacement

Vous allez choisir l’emplacement de votre appareil de préférence en tenant compte de la situation des canalisations d’eau dans la pièce. Ensuite l’installation reste simple et rapide et tout le monde peut le faire à condition que les points d’eau soient déjà existants.

Il faut savoir que cet appareil est branché à la canalisation d’arrivée de l’eau, par l’intermédiaire d’un robinet, mais également à l’évacuation de l’eau grâce à un tuyau que vous introduisez dans cette dernière.

Il faut aussi tenir compte de l’aspect pratique. Un lave-vaisselle est généralement installé à proximité de l’évier pour que le remplir soit plus simple. Vous pouvez rincer la vaisselle et la mettre aussitôt dans votre appareil. C’est un emplacement qui correspond aux plans classiques des cuisines et la plupart du temps, l’arrivée et l’évacuation de l’eau ont été prévues ainsi..

2. Le branchement du lave-vaisselle à l’arrivée d’eau

Si vous avez déjà un robinet d’arrivée d’eau

Si vous avez déjà un robinet d’alimentation d’eau froide, l’opération sera largement facilitée et la pose de votre lave-vaisselle plus rapide. Vous devez juste relier l’embout du tuyau d’arrivée d’eau de votre appareil à l’orifice du robinet d’arrivée d’eau.

Le branchement se fait en vissant le tuyau d’alimentation de votre appareil sur le robinet en ayant pris soin de poser un joint fibre entre les deux.

Ouvrez alors le robinet, cela vous permet de vérifier que votre branchement est parfaitement étanche. Si le branchement fuit, il faut alors enduire le pas de vis du robinet avec de la graisse de silicone afin d’améliorer son étanchéité.

Si vous n’avez pas de robinet d’alimentation en eau

Si votre installation ne possède pas de robinet relié aux canalisations d’alimentation, posez un robinet autoperceur ou autoforant. Cela vous évite de gros travaux : vous ne démontez pas les canalisations et vous n’avez pas besoin de les couper.

Il est préférable de miser sur un robinet ¼ de tour qui évite de couper l’eau lors de son installation.

Le robinet autoperceur est destiné aux canalisations en cuivre ayant un diamètre extérieur compris entre 10 et 16 mm. Pour les tubes qui disposent d’un diamètre de 10 ou 12 mm, utilisez une cale de compensation.

  • Éloignez la canalisation du mur en desserrant les colliers de fixation qui la retiennent.
  • Déterminez l’endroit où vous souhaitez installez la bride du robinet autoperceur et nettoyez correctement cette zone avec de la laine d’acier.
  • Dévissez le robinet de la bride et démontez-la.
  • Placez cette dernière à l’endroit déterminé au préalable que vous avez nettoyé et bloquez les vis de la bride.
  • Vissez le robinet dans la bride, cette opération va percer la canalisation. Le robinet est alors en position fermé.
  • En maintenant le robinet dans sa position verticale, serrez bien le contre-écrou avec une clé plate, il faut que le robinet soit solidement fixé.
  • Vissez l’embout du tuyau alimentant votre appareil sur le pas de vis du robinet.
  • Ouvrez le robinet pour vérifier son étanchéité.
Attention :
Il ne faut jamais brancher votre appareil sur une canalisation d’eau chaude. Vous distinguer les canalisations d’eau chaude ou d’eau froide en ouvrant le robinet. Si la canalisation est chaude alors c’est bien une canalisation d’eau chaude.

3. Brancher l’appareil à l’évacuation d’eau

Le tuyau d’évacuation est généralement un tuyau en PVC ouvert et muni d’un coude qui sert de siphon.

Voici les étapes :

  • Mettez votre tuyau d’évacuation de votre appareil dans le tuyau d’évacuation générale.
  • Il faut faire attention et ne pas trop l’enfoncer. Si c’est le cas, il va créer des reflux d’eau.
  • Il faut en revanche l’insérer correctement pour qu’il ne soit pas éjecté sous la pression de l’eau. Tout est une question de dosage et il faut être vigilant quant à cet aspect.
  • Certains tuyaux sont d’ailleurs équipés de pièce en plastique en demi-cercle qui permet d’assurer un coude stable et sans pliure à l’entrée du tuyau en PVC. Cette pièce, si vous l‘avez, facilite largement la pose et protège votre tuyau.

Si vous n’avez pas d’évacuation :

Si vous ne possédez pas d’évacuation pour votre lave-vaisselle, vous allez pouvoir y remédier assez facilement. Vous allez alors adapter un siphon en PVC par collage. Celui-ci présente en général un diamètre de 40 mm.

  • Mettez de la colle spécialement dédiée au PVC sur l’extrémité du siphon en PVC et sur la sortie du réseau d’évacuation.
  • Emboitez les deux parties assez rapidement, cette colle prend très vite.

4. Brancher votre lave-vaisselle au réseau électrique

Vous avez branché l’appareil à l’arrivée et à l’évacuation d’eau, maintenant, il ne reste plus qu’à le connecter à l’alimentation électrique :

  • Avant de procéder à cette opération, il faut connaitre les normes à respecter. Le lave-vaisselle sera branché sur une prise de terre étanche. Et celle-ci doit être située au moins à un mètre de votre point d’eau. Il faut également que la prise soit protégée par un coupe-circuit de 16 ampères au minimum.
  • Vous devez donc réserver une prise terre pour connecter votre appareil électroménager.
  • Il est interdit d’utiliser une rallonge, pour des raisons de sécurité tout simplement.
  • Une fois que vous vous êtes assuré que tous ces points sont bien respectés, vous n’avez plus qu’à brancher votre lave-vaisselle et à lancer un premier programme afin de vérifier qu’il fonctionne parfaitement bien.
Deco et Ambiances

891

Aucun commentaire à «Comment brancher un lave-vaisselle ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires