Comment bien bouturer les cactus et plantes grasses ?

Les plantes grasses ou succulentes sont très à la mode. On les retrouve dans beaucoup de jardins et d’intérieurs et sont désormais les stars des jardineries. Faciles à entretenir et résistantes à la sécheresse, elles sont aussi faciles à multiplier grâce au bouturage.

Bouturer Cactus
© istock

Quelle préparation avant de bouturer ?

Avant de commencer le bouturage de vos succulentes, vous devez vous munir du matériel nécessaire. Préparez un greffoir, un scalpel ou toute autre lame sans dents et bien aiguisée. La lame doit être désinfectée avec de l’alcool à brûler.

Préparez aussi un ou plusieurs pots pour y placer les nouvelles boutures, ainsi que le substrat qui doit être composé de trois quarts de sable de rivière et d’un quart de terreau.

Il est conseillé d’avoir de la poudre de charbon de bois pour en badigeonner les plaies pour éviter que les boutures ne soient atteintes de certaines maladies. Munissez-vous également d’un spray pour asperger vos boutures.

Vous pouvez vous protéger les mains avec des gants qui vous prémuniront des piqûres de ces plantes parfois épineuses, notamment les cactus.

Comment bouturer ses succulentes et ses cactus ?

Le bouturage des succulentes et des cactus est une opération facile et rapide, accessible à tous.

L’opération consiste à prélever une partie de feuille ou de tige pour la replanter. La méthode est quasiment la même pour toutes les espèces de succulentes.

S’il s’agit d’un cactus, vous pouvez bouturer les segments, les raquettes ou les racines aériennes. La bouture se fait alors horizontalement ou verticalement.

Les cactus boules peuvent, quant à eux, être bouturés à partir de leurs rejets qui poussent à la base ou sur les côtés.

Quand bouturer ses plantes grasses ?

Les cactus et les plantes grasses sont originaires de régions arides, désertiques ou semi-désertiques, elles aiment donc bien la sécheresse et la chaleur et peuvent vivre longtemps sans être arrosées. Elles n’aiment pas l’excès d’humidité, il est donc préférable de faire les boutures par temps sec, à la fin du printemps ou au début de l’été. Il faut toutefois éviter les périodes de canicule qui peuvent faire rater la bouture autant que l’excès d’humidité.

Certaines espèces comme les cactus cierges ont besoin d’aide pour reprendre après la bouture. Cette aide consiste en un apport de chaleur qui peut être fait avec une cloche en verre ou une contenant en plastique recouvrant la plante.

Quelles sont les différentes méthodes de bouturage ?

Différentes méthodes peuvent être utilisées pour bouturer les cactus et les succulentes, chacune étant adaptée à des variétés ou à des cas particuliers.

Bouturage de segments

C’est une méthode de bouturage pratiquée sur les cactus cierges, les cactus colonnaires et certaines variétés de succulentes buissonnantes.

Pour faire un bouturage de segments, il faut :

  • couper nettement à l’aide d’une lame tranchante et sans dents un segment de la tige incluant son extrémité ;
  • laisser sécher la plaie pendant environ 48 heures pour la plupart des variétés, certaines ont besoin de plus de temps ;
  • planter le segment dans un substrat en l’enfonçant dans la terre sur une profondeur de deux centimètres ;
  • placer un tuteur si la plante en a besoin ;
  • enfermer la nouvelle bouture dans un sac en plastique transparent, une cloche en verre ou tout autre moyen pouvant apporter de la chaleur supplémentaire à la plante.

Bouturage d'articles

Les articles sont les divisions des tiges de certaines plantes grasses et cactus. On les retrouve par exemple chez les épiphyllums, les rhipsalis ou les schlumbergeras.

Pour bouturer des articles, il faut procéder comme suit :

  • trancher nettement le point de jonction entre deux articles ;
  • laisser sécher la plaie pendant trois jours à l’air libre ;
  • replanter la bouture dans un substrat adapté en l’enfonçant légèrement ;
  • placer la nouvelle plante dans un lieu exposé à la lumière du jour.

Bouturage de feuilles

Le bouturage de feuilles est la méthode utilisée pour certaines plantes grasses comme les echeverias, les cotylédons, les sédums et les graptopetalums.

Le bouturage des feuilles est très simple :

  • détacher une feuille entière d’un geste sec et net ;
  • laisser la feuille sécher deux à trois jours en fonction de la chaleur et de l’humidité ;
  • planter la feuille en enfonçant légèrement sa base dans le substrat ;
  • eemettre la plante au soleil et attendre que de nouvelles racines et de nouvelles feuilles se développent ;

Cas particuliers

Le bouturage de certaines variétés de cactus et de plantes grasses est particulier. C’est notamment le cas de certaines plantes comme le Kalanchoe daigremontiana. Celles-ci ont des plantules sur les bords de leurs feuilles qu’il suffit de retirer délicatement pour les replanter immédiatement dans le substrat.

Les cactus boules ont, quant à eux, des rejets sur leurs bases ou sur leurs côtés. Ce sont ces rejets qu’il faut prélever avec ou sans leurs racines pour les replanter.

Où bouturer les succulentes ?

Vous pouvez bouturer en bacs, en pots ou directement dans votre jardin. L’essentiel est que la plante ait de bonnes conditions pour se développer : chaleur, soleil et pas trop d’humidité.

Le substrat peut être du sable seul, de préférence du sable de rivière. Vous pouvez aussi bouturer dans un mélange de trois quarts de sable de rivière et d’un quart de terreau.

Le terreau de semis vendu en jardinerie est aussi adapté au bouturage de cactus et de plantes grasses, à condition de vaporiser la plante tous les jours.

Le terreau standard peut aussi convenir, à condition de pouvoir maîtriser le taux d’humidité.

Bouturer Plantes Grasses
© istock

Petites astuces pour bouturer ses plantes grasses

Les cactus et certaines plantes succulentes comme les euphorbes ont des piquants dont il faut se protéger lors du bouturage. Pour ce faire, vous pouvez les envelopper de papier journal si vous ne portez pas de gants qui vous protègent suffisamment.

Après le bouturage, vous pouvez vous débarrasser des petits aiguillons qui peuvent s’accrocher à vos mains en vous savonnant énergiquement et en rinçant abondamment.

Certaines plantes succulentes perdent beaucoup de latex lors du bouturage. Pour éviter que le bouturage ne soit raté, vous pouvez appliquer un peu d’eau sur la plaie pour coaguler le latex.

Les cactus et les plantes grasses ne se multiplient pas toujours par bouturage. C’est notamment le cas des plantes-cailloux et des cactus globes qui ne produisent pas de rejet. Ces plantes ne peuvent pas être bouturées, elles sont donc multipliées par semis.

Comment replanter une plante grasse d'intérieur ?

Les plantes grasses d’intérieur sont généralement cultivées dans des petits pots. Ces plantes aiment, en effet, être à l’étroit et avoir un pot pas plus grand que leurs réseaux racinaires.

Le substrat contenu dans le pot s’épuise avec le temps et la plante, en se développant, a besoin de plus d’espace. Il faut donc replanter les plantes grasses d’intérieur tous les deux ans quand elles sont jeunes,  puis tous les quatre ans.

Pour replanter une plante grasse d’intérieur, il suffit de procéder comme suit :

  • sortir la plante du pot en la tirant très délicatement pour ne pas abîmer ses racines. Des racines peuvent coller au pot, dans ce cas, il n’est pas grave de les casser ou de les couper avec un couteau ou des ciseaux ;
  • secouer la motte pour la débarrasser de la terre coincée entre les racines et dénouer les racines si nécessaire ;
  • replacer la plante dans le nouveau pot et combler tous les espaces avec le terreau ;
  • tasser avec une baguette en bois et remettre de la terre au-dessus de la motte.
Deco et Ambiances

894

Aucun commentaire à «Comment bien bouturer les cactus et plantes grasses ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires