Comment bêcher son jardin sans se fatiguer ?

Faire son jardin est très agréable, cependant certaines tâches sont fastidieuses, éprouvantes et fatigantes. C’est le cas quand il faut le bêcher. Cette opération demande une certaine force et beaucoup de courage. Voici quelques conseils pour alléger un peu votre travail et bêcher sans trop vous fatiguer !

Becher Jardin Sans Se Fatiguer
© istock

Si bêcher son jardin est indispensable, ce travail reste fastidieux. Le bêchage est nécessaire pour fertiliser la terre et diminuer la population de mauvaises herbes. Travailler la terre, la retourner vous permet d’introduire du compost, du fumier ou de l’engrais. Si cette tâche est importante pour des cultures réussies, elle n’en est pas moins très rapidement épuisante.

Le choix des outils pour bêcher efficacement avec moins d’efforts

Pour obtenir un résultat parfait tout en évitant les efforts physiques trop intenses, certains outils sont incontournables. Le choix de ces derniers, de leur nature et de leur qualité est fondamental pour votre confort et le résultat obtenu.

Voici une liste d’outils adaptés aux différents travaux et à certaines situations bien spécifiques en termes de profil de jardin et selon vos attentes.

La bêche

C’est l’outil indispensable et il correspond à peu près à toutes les situations, à condition toutefois de ne pas lésiner sur sa qualité. La pelle doit être parfaitement solide et résistante et le manche doit offrir une bonne prise en main. La bêche classique peut cependant s’avérer insuffisante dans certains cas et un outil différent convient mieux.

La fourche bêche

La fourche bêche est indispensable sur les sols caillouteux ou très durs. Elle ressemble à une fourchette version XXL. L’extrémité est réalisée en acier trempé et son manche mesure 1 mètre 30 de longueur généralement. Elle est idéale sur les sols lourds.

Le louchet

Le louchet est l’outil de jardinage à privilégier quand vous bêchez en profondeur importante. Il assure un maintien de qualité, il est plus costaud et résistant et il demande moins d’effort, car il glisse facilement dans la terre. Le louchet est moins sensible aux dégâts causés par l’excès d’humidité, il est poli à la main sur les deux faces.

Le motoculteur

Le motoculteur est nécessaire quand vous êtes face à de grandes superficies à bêcher. Il est assez coûteux, mais vous pouvez également envisager de le louer pour accomplir votre travail dans de bonnes conditions et sans fatigue excessive. Peut-être qu’une personne de votre entourage ou un voisin peut vous prêter le sein. Entièrement automatique, il se dirige facilement et il est efficace et pratique. C’est cependant un outil dangereux, car très coupant, il est recommandé durant votre tâche, d’éloigner les enfants et les animaux domestiques.

A lire aussi : La grelinette : comment, quand s'en servir et laquelle choisir ?

Les gestes recommandés pour faire moins d’efforts

Gestes Becher Sans Effort
© istock

Bêcher exige un certain savoir-faire pour éviter de vous fatiguer ou de vous blesser, vous devez adopter les bonnes attitudes et connaitre les gestes adaptés.

  • Délimitez avec précision l’endroit que vous devez bêcher, vous ne travaillerez plus de manière inutile. Placez à proximité les outils nécessaires pour ne pas perdre de temps à les chercher à droite, à gauche.
  • Enfilez une tenue confortable que vous ne craignez pas de salir. Être à l’aise dans vos chaussures et dans vos vêtements est impératif. Pensez à une chose : l’effort étant intense, vous allez certainement transpirer, privilégiez donc une tenue plutôt légère.
  • Quand vous êtes complètement prêt et que vous avez pensé à tout, prenez votre bêche à deux mains et placez-vous derrière votre outil. Enfoncez-la dans le sol de manière verticale. Pour cela, prenez appui sur le sol sans hésiter. Ensuite, tirez-la progressivement par le manche, en veillant à faire remonter la terre.
  • La posture est importante dans ce geste : vous devez maintenir votre dos bien droit, quel que soit le mouvement que vous faites. Ce sont vos jambes qui vont plier et non votre dos et votre colonne vertébrale. Vous souffrez moins ainsi que si vous vous pliez pour bêcher.
  • Dès que vous sentez que vous fatiguez, n’hésitez pas à faire une pause de quelques minutes. Vous reprenez quelques forces afin de recommencer dans les meilleures conditions. Cela vous fait perdre seulement quelques minutes, mais préserve le reste du travail et votre santé.
  • Il faut veiller à ne jamais prendre plus de terre que vous ne pouvez en porter, il faut connaitre vos limites et les respecter. La quantité varie en fonction de votre âge et de vos capacités physiques surtout. Vous épuiser en allant au bout de vos ressources est contre-productif et vous expose aux accidents. Une fois que vous vous blessez, il n’est plus question de bêcher, restez donc vigilant et prenez votre temps. Le but est de ne pas s’épuiser en quelques minutes, mais de tenir sur le long terme.

À quelle période bêcher votre jardin ?

Pour éviter de vous épuiser en bêchant votre jardin, choisissez les meilleures périodes pour le faire. Le bêchage est plus ou moins facilité par les conditions météo, les saisons, mais également la nature de la terre.

  • Bêcher votre jardin une ou deux fois par an suffit. Choisissez bien les moments où vous vous lancez dans cette entreprise. Il s’agit surtout d’observer le sol qui ne doit être ni trop humide ni trop sec. Vous vous en doutez, si le sol est gelé ou enneigé, le travail sera quasiment impossible à réaliser.
  • Le jour où vous commencez à bêcher sera choisi selon ces critères. Le plus simple reste cependant de bêcher à la fin de la saison automnale ou au début de la période hivernale avant les premières gelées. Il ne fait ni trop froid ni trop chaud et c’est plus agréable pour vous.
  • Il ne faut pas fragmenter les mottes de terre, car c’est en hiver que cela se fera tout naturellement. Une fois que vous avez effectué cette tâche, vous ne touchez plus votre terre jusqu’à l’arrivée des beaux jours. C’est seulement à ce moment que vous allez terminer le travail en repassant un petit coup de bêche rapide et cela demande moins d’effort dans tous les cas.

Tous ces conseils vous permettent d’alléger votre tâche en évitant de vous épuiser et de vous faire mal au dos.

Deco et Ambiances

796

Aucun commentaire à «Comment bêcher son jardin sans se fatiguer ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires