16 astuces pour s’isoler efficacement du bruit

Voisins, routes, cris, voies de chemin de fer… Ces bruits, nous en sommes tous victimes toute la journée. Mais une fois rentrés chez nous, nous aspirons au silence et au calme et ce n’est pas toujours le cas. Les nuisances sonores impactent notre état de santé et entrainent de la fatigue, des troubles du sommeil et du stress. Pour retrouver une atmosphère paisible une fois chez soi, voici quelques conseils et astuces !

Isoler Maison Du Bruit
© istock

L’isolation acoustique de la maison

L’isolation phonique de vos pièces est destinée à atténuer ou à supprimer la transmission des bruits extérieurs : trafic routier, aérien, ferroviaire, voisinage, cris dans la rue, ascenseur, vers l’intérieur.

La correction acoustique est destinée à traiter les bruits qui proviennent de l’intérieur d’un même local. L’objectif est d’améliorer la qualité du son et de supprimer la réverbération des sons par les parois. Pour améliorer la qualité acoustique, il faut utiliser des matériaux qui permettent d’absorber le bruit. Le coefficient d’absorption pondéré est de 0 à 1, plus il s’approche de 1, plus sa capacité d’absorption est importante.

La laine de verre permet de doubler les cloisons avec efficacité, car elle absorbe de manière remarquable les sons aigus, de hautes fréquences. Si elle est posée sur une épaisseur suffisante, elle absorbe également les sons graves, de fréquences basses.

Il existe d’autres solutions pour corriger efficacement l’acoustique de vos pièces : c’est le cas des panneaux réfléchissants qui sont conçus spécialement à cet effet, que ces derniers soient décoratifs ou destinés à recevoir une couche de finition. C’est également le cas des plaques perforées, appelées également résonateurs.

Pour isoler vos parois :

La plaque de plâtre associée à un matériau isolant rigide est une excellente solution. Si les murs sont irréguliers, il faut envisager une contre-cloison en ossature métallique et glisser l’isolant phonique entre les deux parois. Les sons aériens sont alors atténués de 9 à 10 décibels.

Si vous êtes perturbé par des bruits de porte qui claque, de talons sur le sol…, il faut alors isoler toutes les cloisons, des murs au plafond. Ce type de bruits se transmet d’appartement à appartement par la structure du bâtiment. Si seuls les murs sont isolés, les bruits passent par le plafond et inversement. Il faut donc penser à un complexe isophone qui reprend les deux solutions : isolation des murs et du plafond. Vous obtenez alors des résultats satisfaisants avec une diminution de 9 décibels des bruits aériens et de 10 décibels des bruits de chocs.

L’installation de vitrage anti-bruit

Pour retrouver un certain calme par rapport aux bruits provenant de l’extérieur et de la rue, pensez au vitrage anti-bruit. Le double-vitrage acoustique permet de retrouver une ambiance calme et reposante. Comme le verre est plus épais, il diminue de manière assez conséquente l’impact du bruit et ne laisse pas pénétrer les sons.

La composition du vitrage est capable de s’adapter à votre environnement pour mieux vous préserver des bruits. Elle varie suivant les nuisances : autoroute, voies ferrées ou aériennes, boulevard, carrefour… Pensez à modifier aussi les entrées d’air, les entrées acoustiques divisent par deux l’impact des bruits.

Calfeutrez vos fenêtres

Il faut avoir conscience que quand l’air passe, forcément les sons passent également. Si vous sentez que l’air passe à travers vos huisseries, il est temps de passer à l’action ! Calfeutrez les interstices en posant des joints d’étanchéité sur vos fenêtres, vos baies vitrées ou vos portes-fenêtres.

C’est une solution simple et peu coûteuse, mais aussi facile à mettre re en œuvre. Le résultat est immédiat et il permet de vous isoler du froid. C’est donc une opération qui présente un double avantage.

Isolation Fenêtre Joint
© istock

Fermez vos volets durant la nuit

Les volets permettent d’améliorer le confort acoustique de la pièce surtout quand vous disposez de volets pleins. Les plus efficaces restent les volets roulants qui permettent de réduire de 80 % les nuisances sonores. Veillez à fermer tous les volets de la maison pour passer des nuits plus calmes.

Il faut cependant isoler les caissons vides des volets pour un maximum d’efficacité.

Pour un effet plus important, ajoutez également des stores intérieurs ou des rideaux acoustiques qui permettent d’isoler la pièce des bruits venus de l’extérieur. C’est une solution qui réduit encore l’impact des nuisances sonores.

Protégez votre porte des bruits

Que vous viviez en maison ou en appartement, la porte est un maillon faible qui laisse souvent passer les bruits de l’extérieur : de la rue ou des couloirs. Il faut examiner votre porte et son état et adapter le traitement à la situation.

La solution la plus simple consiste à entourer la porte d’un joint d’étanchéité et de compléter le tout avec un bas de porte qui sera fixé directement sur cette dernière. Il peut être très esthétique, car il existe dans différents matériaux avec des imitations bois par exemple et dans différentes couleurs. Il peut être posé même si le sol est irrégulier ou quel que soit le revêtement.

Vous avez également la possibilité de changer carrément votre porte et de la remplacer par un modèle traité spécialement pour vous préserver du bruit.

Réduisez les bruits qui proviennent de votre habitation

Les voisins ne sont pas les seuls à être bruyants. Il se peut que vous soyez gêné par les activités d’autres membres de votre foyer. Il faut alors équiper son appartement ou sa maison avec des matériaux absorbants. C’est le cas de la moquette ou des panneaux qui permettent de décorer vos murs et qui sont parfaitement absorbants. Ils réduisent de manière très efficace l’impact des sons et des chocs.

Vous avez aussi la possibilité d’opter pour une sous-couche acoustique que vous posez sous un parquet par exemple et qui remonte ensuite le long des murs.

La chape sèche permet de vous isoler des bruits dits aériens comme les voix et elle permet également de rattraper un sol ancien qui n’est pas droit.

Bien choisir son électroménager

Le lave-linge, le lave-vaisselle, l’aspirateur… sont des appareils très bruyants. Si vous ne faites pas le bon choix, il sera difficile ensuite de remédier au bruit. Avant de faire votre sélection, pensez à comparer le volume sonore des différents  appareils.

Si quand le lave-linge passe sur essorage, il fait trembler toute la maison, vous devrez alors mettre des dalles antidérapantes en caoutchouc. Celles-ci font toute la différence grâce à leur qualité antichoc, antibruit, antidérapante et anti vibrations.

Remédiez aux bruits provoqués par certains équipements

Robinetterie, chaudière, canalisations, radiateurs peuvent être également la source de certaines nuisances sonores intérieures. C’est souvent le cas quand ces équipements ne sont pas bien entretenus. La plupart du temps, ces nuisances proviennent d’une pression trop importante. Elles se corrigent alors grâce à la pose d’un réducteur de pression. Il est possible de poser sur les tuyaux des colliers anti-vibration notamment.

Contre les coups de bélier, ces bruits de chocs assez violents, vous installez alors un antibélier qui sera posé en tête de colonne et qui encaissera les variations de pression et préservera vos oreilles et votre installation.

Toutes ces solutions vous permettent d‘améliorer considérablement les conditions de vie de votre habitation et de retrouver un peu de calme et de sérénité, tout en préservant votre sommeil et votre santé

Deco et Ambiances

796

Aucun commentaire à «16 astuces pour s’isoler efficacement du bruit»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires