Comment aménager une terrasse sur un terrain en pente ?

Lorsque vous construisez une terrasse, vous pouvez être confronté au problème du terrain en pente. Celui-ci interdit alors l’installation d’une terrasse traditionnelle et impose des adaptations. Il faut alors choisir une solution en fonction du degré de déclivité : terrasse sur pilotis pour les terrains très pentus ou cales en plastique et plots réglables pour les pentes plus douces.

Terrasse Sur Pilotis
© istock

Le degré de déclivité normal d’une terrasse

Il faut savoir qu’un terrain en pente très légère peut accueillir une terrasse sans aménagement particulier, surtout si elle est posée sur une dalle en béton. Il est, en effet, important que la terrasse ait une légère pente pour éviter que l’eau de pluie ne stagne à sa surface. Une dalle parfaitement plate accumule l’eau, ce qui peut mener à sa dégradation prématurée.

Le Document technique unifié (DTU) terrasse recommande une pente de 1 % par mètre de longueur pour la terrasse. Cette pente équivaut donc à un dénivelé de 1 centimètre par mètre. Si votre terrain a une pente qui correspond à ces valeurs, vous n’avez donc besoin d’aucun aménagement particulier pour couler la fondation en béton.

Pour une pente forte, la terrasse sur pilotis

La construction sur pilotis est la solution idéale pour les terrasses sur terrains très pentus. La terrasse repose sur une charpente en bois ou en métal, voire même sur une dalle en béton supportée par des pilotis, c’est-à-dire des poteaux enfoncés directement dans le sol.

Ce type de construction est complexe et difficile à mettre en œuvre, mais c’est souvent la seule option qui s’offre sur des terrains très en pente. C’est aussi la solution la plus coûteuse, d’autant plus qu’elle nécessite l’intervention d’un professionnel, car ce type de construction n’est pas à la portée de tous les bricoleurs.

La construction d’une terrasse sur pilotis passe par trois étapes :

  • Coulage des plots de fondation qui doivent accueillir les poteaux.
  • Installation des poteaux qui sont fixés sur les plots à l’aide d’une platine métallique.
  • Pose de la charpente ou plateforme de la terrasse composée de poutres porteuses, de jambes de force, de solives et de lambourdes.
  • Pose de la terrasse, c’est-à-dire la mise en des lames du plancher et des autres éléments.

Terrasse sur vis de fondation

Les vis de fondation est une technique qui permet d’installer une terrasse sur un terrain en pente forte sans avoir recours aux pilotis. Ce sont des vis de très grandes dimensions et très résistantes qui s’enfoncent directement dans le sol et qui permettent d’avoir des têtes de poteaux qui sont au même niveau grâce à l’utilisation de vis de longueurs différentes ou de vis de même longueur, mais enfoncées à des profondeurs adaptées à la pente.

Bien que moins imposants que les pilotis ou poteaux traditionnels, les vis de fondation sont robustes et chacune d’entre elles peut supporter un poids de plusieurs centaines de kilogrammes. Si elles sont correctement mises en place, il n’y a donc aucune inquiétude à avoir en ce qui concerne la stabilité de la terrasse qu’elles supportent.

Pour une pente modérée, la terrasse sur plots réglables

Si la pente est modérée, c’est-à-dire lorsqu’il faut rattraper de 40 à 230 millimètres, les plots réglables peuvent suffire pour installer une terrasse. Ces éléments en PVC sont constitués d’une base qui adhère au sol et d’un système de réglage qui permet d’adapter la hauteur du plot à la pente.

Les plots sont disposés sur la dalle en béton, en lignes parallèles pour avoir une distribution régulière de la masse à supporter. Ils sont ensuite réglés en fonction de leur position, mais aussi des dimensions des lambourdes et des solives.

Si la pente à rattraper est supérieure à 230 millimètres, mais ne dépasse pas les 250 millimètres, il est possible d’adapter les plots en les posant sur des carreaux de béton pour les surélever.

Pour une pente faible, les cales en plastique

Pour un terrain dont la pente à rattraper est inférieure à 40 millimètres, il est possible d’utiliser des cales en plastique. Ce sont des éléments rectangulaires qu’il est possible de découper à volonté et qui peuvent se superposer pour rattraper une pente plus ou moins importante.

Ces cales ont chacune une épaisseur de 2 à 5 millimètres et sont très abordables. Elles doivent être posées de façon régulière pour former un quadrillage de toute la base de la terrasse avec un espacement maximal de 50 centimètres sous chaque lambourde.

Deco et Ambiances

1208

Aucun commentaire à «Comment aménager une terrasse sur un terrain en pente ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires