Les aides financières pour l’isolation du sol

L’isolation du sol est une option intéressante pour réduire le coût de l’énergie. Cela permet de réduire les dépenses énergétiques de 10 % et en plus d’augmenter votre confort durant l’hiver comme pendant l’été. Le coût de ces travaux étant un peu conséquent, il peut être allégé grâce à des aides de manière à rentrer dans votre budget. Voici un panorama des aides disponibles.

Isolation Sol
© istock

La prime énergie

Cette aide financière est accordée aux particuliers pour ces travaux concernant l’isolation des planchers, quelle que soit la nature de l’isolant choisi et que celui-ci soit minéral, recyclé, synthétique ou végétal. Il existe en revanche des critères à respecter pour en bénéficier.

Les critères d’éligibilité à la prime énergie

L’isolation doit être réalisée par le bas, face inférieure du plancher, par le haut, côté visible du plancher par l’intérieur, au niveau de la structure.

  • L’isolation par le bas : elle consiste à installer l’isolation sur la face interne du plancher. L’isolation est relativement rigide sur les surfaces planes et il peut être souple en cas de surface irrégulière. Isolez les appuis du plancher et les murs d’angles. La pose doit être effectuée de manière continue, contre le plancher.
  • L’isolation par le haut : elle est plus complexe, car l’isolant est placé directement sur le plancher. Pour faciliter le déplacement, l’isolant est tout de suite couvert du revêtement. Les panneaux isolants doivent être étanches à l’eau et à l’humidité à 100 %.

Pour bénéficier de cette prime, il faut respecter les conditions suivantes

  • Il faut choisir un prestataire certifié RGE.
  • Le coefficient de l’isolant doit être égal ou supérieur à 3 m².K/W au niveau de la résistance thermique.
  • Vous devez déposer votre dossier bien rempli dans le délai imparti, soit 10 mois après la fin des travaux.
  • La durée de vie de l’opération doit être généralement équivalente à 35 ans.
À noter :
L'isolation entre deux étages chauffés ne donne pas droit à cette prime, vous ne pouvez donc pas faire de demande.

Le montant de la prime énergie pour l’isolation des sols, selon les différentes catégories de revenus s’élève à :

  • 5 euros du m² pour les revenus très modestes ;
  • 5 euros du m² pour les revenus modestes ;
  • 5 euros du m² pour les revenus intermédiaires ;
  • 5 euros du m² pour les gros revenus.

L’Anah et les subventions pour l’isolation de vos planchers

L’Anah est l’agence nationale de l’habitat et elle peut vous venir en aide pour l’isolation des planchers, surtout si vous avez des petits revenus. Ces aides sont accordées aussi bien aux propriétaires bailleurs qu’occupants et aux syndicats de copropriété. Le dispositif Ma PrimeRenov’ Sérénité est accordée pour l’ensemble des travaux qui à terme entraine une économie d’énergie de 35 % au moins. Il faut que l’habitation soit construite depuis 15 ans ou plus.

Si vous souhaitez en bénéficier, n’hésitez pas à entreprendre d’autres travaux en vue d’économie d’énergie à condition qu’ils soient éligibles à cette prime afin d’atteindre les 35 % demandés.

Le montant de la subvention varie suivant le revenu des ménages :

Pour les revenus classés en revenus très modestes, le montant peut représenter 50 % du montant des travaux, mais il ne peut pas dépasser 10 000 euros auquel s’ajoute 10 % du montant HT des travaux, soit 2 000 euros au maximum au titre de Ma PrimeRenov’ Sérénité.

Pour les revenus modestes, le montant équivaut à 35 % du montant effectif des travaux HT, mais ne peut excéder 7 000 euros. Vous ajoutez ensuite 10 % du montant des travaux HT qui est de 1 600 euros.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est un dispositif mis en place par l’État et proposé par certaines banques. Le but de ce prêt est de diminuer les mensualités grâce au taux d’intérêt qui est en fait pris en charge par l’État. De plus vous n’avez aucuns frais de dossier à régler. L’isolation du sol donne lieu à cette aide, le plafond de cet éco-prêt à taux zéro est de 30 000 euros si vous réalisez trois travaux différents en vue de faire des économies d’énergie, sinon il est de 10 000 euros. Le prêt est ensuite remboursable sur 15 ans au maximum. Ce prêt n’est soumis à aucune condition spécifique.

Il faut faire la demande directement auprès de votre établissement bancaire.

La TVA à taux réduit

L’État a fait passer la TVA à 5.5 % dans le but d’aider les ménages à réaliser ces travaux et avec l’objectif de donner un coup de pouce pour réaliser des économies d’énergie. L’isolation thermique, et donc celle par le sol, fait partie des travaux qui sont concernés par le taux de TVA réduit. Seules, les habitations construites depuis au moins deux ans peuvent profiter de cet avantage. Vous devez remplir l’attestation CERFA et la remettre à l’artisan avant que ce dernier ne facture ses travaux, cela vous permet de bénéficier de ce taux intéressant pour la TVA.

Pourquoi isoler vos sols ?

Quand vous isolez le sol de votre logement, vous réduisez forcément les déperditions de chaleur et cela se voit sur le gain que vous faites au niveau du confort et de votre sensation de bien-être. Vous évitez également le problème de remontées humides qui touche de nombreuses habitations. Vous ressentez tout de suite les bienfaits dans votre habitation de ce plancher qui de ce fait est moins froid.

En effectuant ces travaux, vous pouvez espérer une réduction du montant de la facture de chauffage de 7 % environ durant les années suivantes. Vous pouvez envisager d’en profiter, si votre budget le permet, pour isoler le plancher au niveau acoustique et pour installer un plancher chauffant.

Faites confiance au professionnel qui saura vous conseiller sur le matériau à employer pour réaliser cette isolation en fonction des caractéristiques spécifiques de vos sols. Vous avez le choix pour divers matériaux, dont la laine de verre soufflée, les panneaux de laine de roche…

Le prix reste assez élevé et c’est souvent un frein, il faut compter en effet sur un coût compris entre 20 et 30 euros du m². Généralement, entre 2 000 et 6 000 euros pour un local chauffé, en revanche, il faut compter sur un tarif de 3 000 euros à 5 000 euros pour un plancher installé directement sur un terre-plein. La pièce dans laquelle vous installez l’isolant est inutilisable durant les travaux et il faudra sans doute recouper les portes que vous avez enlevées, après la fin du chantier. Il faut en tenir compte dans votre budget.

Deco et Ambiances

1208

Aucun commentaire à «Les aides financières pour l’isolation du sol»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires