Comment accélérer la décomposition du compost ?

Le compostage est un acte citoyen et écologique qui permet de valoriser les déchets organiques en les transformant en un fertilisant riche et bénéfique pour les plantes. Il peut toutefois arriver que la décomposition des matières organiques soit lente. Dans ce cas, il est possible de l’accélérer avec des astuces simples, mais efficaces.

Un homme met des déchets dans le compost
© istock

1. L'humidifier

L’eau est connue en chimie pour être un milieu dans lequel beaucoup de réactions chimiques se déroulent plus facilement et plus rapidement. C’est aussi un composé chimique qui participe dans les diverses réactions chimiques liées à la décomposition. Un compost trop sec peut donc se décomposer plus lentement. Ajouter des déchets humides peut donc favoriser et accélérer la décomposition. N’hésitez donc pas à ajouter des pelures de fruits et légumes, ou encore, la tonte de gazon.

À savoir :
Veillez à ne pas ajouter trop d’eau dans le compost, car s’il est détrempé, il est moins aéré, ce qui finit par ralentir la décomposition et favoriser l’apparition de mauvaises odeurs.

2. Le mélanger

La décomposition des déchets organiques dans le composteur se fait par fermentation. C’est une réaction qui provoque une hausse de la température au cœur du compost. Il peut donc être intéressant de mélanger le compost pour mieux faire circuler l’air et la chaleur. En brassant le compost, vous réduisez également la taille des déchets, ce qui augmente leur surface de contact avec l’air et les microorganismes, ce qui, au final, favorise la décomposition.

3. Le protéger du froid

La décomposition des matières organiques dépend des microorganismes, des vers de terre et de certaines réactions chimiques. Les deux sont entravés par les basses températures. Il est donc normal qu’en hiver, lorsque les températures sont très basses, la décomposition soit très ralentie, voire complètement arrêtée. Il faut donc protéger le compost des basses températures en recouvrant le composteur de couvertures, de paille, de planches, d’une bâche, de polystyrène, de papier à bulles ou encore, d’un couvercle épais.

4. Ajouter des activateurs naturels de la décomposition

Certains jardiniers préconisent d’ajouter des activateurs de compost qui sont vendus dans les commerces. Or, ces produits sont inutiles et peu efficaces. Il faut, au contraire, maintenir un bon équilibre entre matières majoritairement carbonées comme les débris végétaux secs et matières azotées comme les déchets verts ou encore frais.

Il peut toutefois arriver qu’un déséquilibre s’installe entre ces deux types de déchets, notamment en automne ou les apports en feuilles mortes et en branches sèches sont plus importants. Il est alors possible de corriger le déséquilibre en apportant au compost des déchets qui sont des activateurs naturels de la composition. Parmi ceux-ci, on peut citer le marc de café, les sachets de thé usagés et les peaux de bananes. Vous pouvez aussi apporter de l’ortie, des fougères ou de la consoude, des plantes connues pour leur pouvoir à activer le compost.

La terre peut aussi être un bon activateur, surtout si c’est une terre de jardin ou de potager, car elle est riche en microorganismes qui participent aux réactions de décomposition des matières organiques.

À noter :
S’il s’agit d’un compost qui vient d’être démarré, vous pouvez y ajouter une poignée de compost mûr qui peut jouer le rôle d’activateur.

5. Mettre le compost au contact de la terre

Beaucoup placent une bâche au fond de leur bac à composter afin d’éviter de polluer ou de laisser ruisseler l'eau du compost. Cette configuration peut être à l’origine d’une mauvaise décomposition. Il est donc préférable de poser le compost directement au contact de la terre, ce qui favorise l’arrivée de vers de terre et d’autres microorganismes. Ce contact avec la terre peut aussi favoriser le maintien d’une température plus douce en hiver tout en améliorant l’aération du bac à compost.

Deco et Ambiances

1039

Aucun commentaire à «Comment accélérer la décomposition du compost ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires